Journée portes ouvertes sur le « Handicap et le Développement Inclusif »

Journée Portes Ouvertes sur le « Handicap et le Développement Inclusif »: les acteurs du développement local de la commune d’Adéta ouvrent une fenêtre sur l’éducation des enfants handicapés.

 

L’article 24 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées est consacrée à la question de l’éducation des personnes handicapées en affirmant la reconnaissance des droits de la personne handicapée à l’éducation et en faisant mention des engagements des états pour faciliter celle-ci. Pour cette année, un accent particulier a été mis sur l’éducation des enfants handicapés de façon holistique.

En effet,  Inades-Formation Togo en partenariat avec Christian Blind Mission (CBM) a organisé et animé dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Communautés Partenaires pour un Développement Inclusif », le 21 juin à Kpélé Adéta (environ 150 km de Lomé), une Journée Portes Ouvertes sur le Handicap et le Développement Inclusif dont le thème était : « L’éducation, un droit pour tous, les enfants handicapés aussi ».

Rappelons que le projet « Communautés Partenaires pour un Développement Inclusif » a pour but de valoriser les potentialités, les capacités opérationnelles des personnes en situation de handicap et promouvoir leur implication  dans la gestion du développement local. Il est exécuté dans les cantons d’Attitogon, de Momé, d’Atchangbadè et dans la commune d’Adéta.

 

Les activités inscrites à l’agenda à savoir opération de salubrité, course tricycle, caravane, sketch, sensibilisation, visite de stand, production de magasine, remise de prix, partage d’expérience de vie, ont pris fin le vendredi 23 juin en présence des principaux acteurs de développement de la commune et de la préfecture notamment  les autorités politiques administratives, traditionnelles religieuses les forces de l’ordre et de sécurité, les responsables des organisations de la société civile, des associations, des syndicats, les élèves et étudiants et la population.

 

A travers les sketchs présentés au public et qui sensibilisent sur la finance inclusive et la scolarisation des enfants handicapés, un appel a été lancé à l’endroit de la communauté d’Adéta pour un changement de comportement à l’égard des personnes surtout des enfants handicapés.

Cette journée Portes ouvertes a été présidée par le Préfet de Kpélé, M. Jules SEPE et le Représentant d’Inades-Formation Togo M. Paul Kofi AGAH.

 

Inades-Formation Côte d’Ivoire recrute un responsable administratif et financier

Vers un engagement des membres au service du bien commun

Inades-Formation Togo a tenu les 21 et 22 avril 2017, sa 17è Assemblée Générale Ordinaire. C’était autour du thème : « quel engagement des membres de l’Association Nationale au service du bien commun ? ». Les travaux essentiellement consacrés à la présentation du rapport de gestion, ont pris des résolutions en vue de la redynamisation de l’Association.

17ème ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE D’INADES-FORMATION TOGO

JPEG - 83.1 ko

Photo de famille AG Inades-Formation Togo 2017

La journée de réflexion avait porté sur l’engagement des associés au service du bien commun. Cette journée a permis aux associés d’Inades-Formation Togo de s’approprier les résolutions adoptées lors de la conférence internationale tenue à Abidjan en novembre 2016. Elle a également permis à l’ensemble des parties prenantes d’identifier quelques aspects sur lesquels l’association pourra intervenir dans les prochaines années.


Les résultats issus de cette rencontre ont contribué à alimenter les travaux de l’assemblée générale, qui a pris des résolutions visant la refondation de l’association, son repositionnement et sa dynamisation. Elles portent sur la gestion du bien commun, la valorisation des ressources locales, l’implication des jeunes au sein de l’association, la contribution des membres à la réalisation du projet de société d’Inades-Formation et l’engagement véritable des associés à la transformation des sociétés togolaises.

Pour le Directeur d’Inades-Formation Togo, M. Sena Kwaku ADESSOU, il s’agit de travailler à atteindre un idéal partagé. Il faut selon lui, que les populations aient accès à la nourriture et qu’ils puissent travailler aussi à conserver les ressources naturelles qui sont en réalité la base des économies.
Son association dit-il veut amener les populations à se sentir à l’aise dans le fait, à manger trois fois par jour et de manière saine, et à faire en sorte qu’on puisse travailler dans la sécurité et en démocratie.
Au niveau du monde paysan, il revient de voir comment engranger les ressources pour booster les activités génératrices de revenus.

En ouvrant les travaux, le président du Conseil d’Administration, M. Wallace Edoh Koumako, a remercié tous les participants pour leur disponibilité pour la cause du monde rural.

Les travaux de cette 17è assemblée générale ont porté sur les rapports moral, financier, technique ou d’activités, ainsi que sur le rapport du commissariat aux comptes. Tous ces travaux ont fait l’objet de débats, suivis d’un regard sur la journée de réflexion, organisée la veille.