La plateforme ALERTE-Foncier a organisé le vendredi 19 juillet 2019 un petit-déjeuner de presse au siège de Inades-Formation à Cocody.

Les responsables de la plateforme des OSC dédiée au foncier en Côte d‘Ivoire  ont voulu saisir le cadre pour présenter aux journalistes le projet « plateforme ALERTE-Foncier : pour une gouvernance inclusive et durable du foncier rural en Côte d’Ivoire ». Un projet qui bénéficie du soutien financier et technique de l’Union européenne et CCFD-Terres Solidaires.

D’entrée de jeu, monsieur Francis NGANG, Secrétaire General de Inades-Formation par ailleurs coordonnateur de ALERTE-Foncier s’est félicité de la participation massive des journalistes à cette activité dont le but est d’échanger sur la brulante question de sécurisation du foncier rural et parler du travail que fait Alerte-Foncier en la matière.
« Les préoccupations auxquelles l’État cherche à répondre et celles  suscitées par les propositions de réformes sont toutes pertinentes, urgentes et légitimes. C’est pour contribuer au dialogue sur les questions foncières que Alerte-Foncier existe et c’est la nécessité de ce dialogue qui donne du sens à son travail » a souligné monsieur NGANG qui avait à ses côtés madame  Gisele Dutheuil, Directrice de Audace institut Afrique dont la structure copilote le projet avec Inades-Formation.

L’un des moments forts de ce petit-déjeuner de presse a été les présentations de la plateforme ALERTE-Foncier et du projet « Plateforme ALERTE-Foncier : pour une gouvernance inclusive et durable du foncier rural en Côte d’Ivoire »successivement faites par monsieur LOROUX Stéphane, coordonnateur technique du projet et madame Lobe Anne Marie, expert foncier et membre de l’équipe projet. Pour le coordonnateur technique, Alerte-Foncier se veut être une plateforme des organisations de la société civile pour influencer les politiques publiques. « À ce jour, ALERTE-Foncier compte plus de 149 membres, dont 70 OSC et 79 membres individuels. Il œuvre pour une politique foncière juste et équitable, dans la perspective de cohésion et de développement durable » a-t-il fait remarquer.

Dans cette perspective ALERTE-Foncier continue ses activités axées sur son projet d’une durée de deux ans   qui est d’envergure nationale. Il vise à contribuer à une sécurisation foncière à travers le développement d’une gouvernance inclusive, consensuelle et durable du foncier rural grâce à une participation citoyenne accrue et un dialogue politique renforcé.

Outre la quinzaine de journalistes présents, le petit-déjeuner de presse d’ALERTE-Foncier a enregistré non seulement la participation de  structures étatiques telle que l’Agence  Foncière Rural (AFOR) et la Direction du Foncier Rural du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), mais aussi la présence des organisations partenaires de la plateforme comme l’Observatoire Ivoirien pour la gestion durable des Ressources Naturelles (OI-REN) et la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI).

Source : http://www.alertefoncier.org

No votes yet.
Please wait...