Le week-end du 7 et 8 décembre 2019 a été très actif pour les membres de la Plateforme nationale d’action pour l’agriculture familiale en Côte d’Ivoire (PANAFCI) . Après la journée de la femme rurale pilier d’une Côte d’Ivoire sans faim » qui s’est tenue le samedi 7 décembre à Divo, la PANAFCI a tenue son Assemblée Générale ordinaire le dimanche 8 décembre 2019 toujours à Divo.

Toutes les instances qui composent cette assemblée générale étaient présentes, notamment, les différents représentants des 15 plateformes régionales , les membres du comité de pilotage, les commissaires aux comptes et les responsables des commissions thématiques de la PANAFCI.

A l’ordre du jour, un point unique, à savoir, la révision et l’adoption de la charte de la PANAFCI. Les participants ont donc débattu durant un peu plus de 5 heures, des différentes dispositions de la charte et des modifications à apporter.

Comme le signifie M. Francis Ngang, secrétaire Général d’Inades-Formation assurant le secrétariat technique de la PANAFCI, l’objectif de cette révision est de donner les moyens à la PANAFCI d’être présente sur le terrain et mieux accomplir sa mission en la dotant de textes qui disent clairement comme la plateforme doit fonctionner, comment ses organes doivent fonctionner, comment et pourquoi rechercher des financements, comment les membres peuvent et doivent contribuer.

Les principales modifications adoptées ont porté sur la qualité et les conditions pour être membre de la plateforme, la composition du comité de pilotage et les conditions pour être candidat, l’instauration d’une cotisation annuelle des membres pour un minimum d’autonomie financière de la plateforme. Par ailleurs, l’un des points clés de cette révision a été le choix fait en faveur d’ un secrétariat permanent pour la plateforme.

Des dispositions transitoires ont également été prises pour la gestion de la plateforme en attendant l’effectivité de toutes les reformes adoptées.

Cette assemblée générale a été l’occasion pour les membres de se rappeler la mission de la PANAFCI et le rôle des membres notamment une plateforme de plaidoyer paysan,

L’Assemblée Générale a pris fin avec un partage de déjeuner.

Photo de famille AG PANAFCI 2019