De plus en plus de producteurs adoptent le cacao biologique en Côte d’Ivoire

La culture du cacao biologique est une réalité en Côte d’Ivoire. Depuis ces dernières décennies, plusieurs organisations, structures et même l’Etat ivoirien encouragent cette initiative, qui vise à réduire et stopper l’utilisation d’intrants chimiques dans les vergers de cacaoyers, car ces produits chimiques non seulement augmentent les charges du producteur, mais aussi nuisent à la santé de celui-ci ainsi qu’à la biodiversité.

Parmi les organisations impliquées dans cette dynamique, Inades-Formation Côte d’Ivoire reste l’organisation pionnière. En effet depuis 2007, elle accompagne des producteurs de cacao, membres de la Société Coopérative Equitable du Bandama (SCEB) basée à M’Brimbo (S/P) Tiassalé dans la région de l’Agnéby-Tiassa. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un programme d’accompagnement à l’amélioration des revenus des producteurs de cacao de la région de l’Agnéby-Tiassa à travers leur positionnement durable sur le marché du cacao biologique.

Pour se faire, plusieurs actions ont été entreprises par Inades-Formation Côte d’Ivoire portant sur la maîtrise du cahier de charge de la production biologique et équitable en vue de la certification, l’accompagnement à la commercialisation, et l’amélioration de la gouvernance.

Enregistrement de nouveaux producteurs

Avec 38 producteurs biologique en 2010, la SCEB enregistre à ce jour 138 membres. Elle dispose de deux (2) systèmes de contrôle interne fonctionnels à M’Brimbo et à Ahouakro.  La SCEB a augmenté progressivement ses exportations passant de 13,66 tonnes en 2010 à 71,28 tonnes en 2017. Cette croissance est notamment due à la stabilité du prix aux producteurs garanti par un acheteur européen. Le cacao biologique est acheté  aujourd’hui au producteur à 1 350 F.CFA/Kg. La marge engrangée a permis à plusieurs producteurs d’améliorer leurs habitats, d’acquérir de nouvelles motos qui facilitent leur déplacement, d’assurer la scolarité de leurs enfants, de subvenir aux frais de santé de leur famille.

La coopérative, en tant qu’entité a contribué à la construction de la maternité du village et des logements des instituteurs de l’école primaire. Ces dernières années, elle octroie des subventions à ses membres sous forme de petits matériels agricoles.

Fermentation de Cacao Biologique dans des feuilles de bananier

Malgré les faibles quantités exportées comparativement aux grandes coopératives exportatrices, la SCEB jouit d’une notoriété régionale et internationale qui lui a permis de nouer des nouveaux partenariats. En plus d’Inades Formation Côte d’Ivoire, elle est accompagnée aujourd’hui accompagnée par  AVSF et ICRAF. Ces nouveaux partenaires sont engagés à mutualiser leurs efforts pour accompagner la SCEB dans ses nouveaux défis et lui permettre de se positionner durablement sur le marché biologique à travers l’extension de la base sociale, l’amélioration de la productivité des vergers de cacao, l’amélioration de la qualité des fèves et le renforcement de la gouvernance.

Séchage des fèves de cacao