Inades-Formation Togo partage son expérience de la formation agricole à distance au cours d’un atelier national

Pour « Travailler à la promotion sociale et économique des populations, en accordant une importance toute particulière à leur participation libre et responsable à la transformation de leurs sociétés », Inades-Formation a fait de la formation à distance une de ses approches d’intervention dès sa genèse.  Aujourd’hui, s’ouvre un autre défi lié à la problématique de l’emploi en général et de l’emploi rural en particulier  et suscite beaucoup d’intérêt à Inades-Formation : comment valoriser les  métiers agricoles et intéresser davantage les jeunes et les femmes à ces métiers ?

Face à cela, Inades-Formation souhaite contribuer à favoriser l’insertion socio professionnelle des jeunes paysans à partir de la diffusion de son expérience des cours à distance. Cette idée a reçu l’appui financier de la CEDEAO par le biais de son Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA) à travers un projet de « Capitalisation de l’expérience de formation agricole à distance de jeunes ruraux en Afrique de l’Ouest (Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Togo) ».  A travers ce projet, Inades-Formation compte partager son expérience de production de ressources pédagogiques et d’approches de formation des jeunes développées dans les pays par le réseau Inades-Formation  et diffuser cette expérience au niveau sous-régional afin de favoriser un meilleur accès des petits producteurs d’Afrique de l’Ouest à des formations professionnelles de qualité.

En effet, nombreux sont les acteurs, convaincus comme Inades-Formation Togo, de la nécessité d’identifier des mécanismes innovants de formation afin de garantir une insertion socio-économique des jeunes.

Ouverture de l’atelier

Pour  baliser le processus de capitalisation de l’expérience de la formation professionnelle agricole des jeunes, Inades-Formation Togo a tenu un atelier national d’analyse et de partage de son expérience sur la formation agricole à distance les 29 et 30 août 2017 à l’Hôtel Saint Georges à Tsévié.

Cet atelier vise à enrichir le rapport d’analyse participative du dispositif de la formation à distance d’Inades-Formation Togo en vue de proposer les possibilités de son amélioration dans le contexte actuelle de la politique agricole nationale.

Vue des participants

Cet atelier a connu la participation de plus de 40 participants parmi lesquels le Préfet de Zio, du Représentant de l’ARAA, le Directeur Régional de l’Agriculteur, de l’Élevage et de l’Hydraulique (DRAEH), le Président du Conseil d’Administratif d’Inades-Formation Togo, les anciens et actuels apprenants et des partenaires de différentes structures publiques et privées travaillant sur la thématique.

Le Préfet de Zio qui a ouvert les travaux dudit atelier a salué la participation de tous les acteurs venus de divers horizons du Togo.  Il a déploré la mauvaise perception du métier de l’agriculteur par les jeunes en raison du décalage croissant entre leurs aspirations et les perspectives économiques et sociales de même que le style de vie qu’offre la vie en milieu rural. Il a invité les participants à partager au mieux leurs expériences afin que les résultats escomptés puissent être atteints.

Dans leurs interventions, le Représentant de l’ARAA, Directeur Régional de l’Agriculteur, de l’Élevage et de l’Hydraulique (DRAEH), et le Président du Conseil d’Administration d’Inades-Formation Togo ont mis l’accent sur le défi que constitue la formation agricole dans la réalisation de la Politique Agricole Commune (PAC) de la CEDEAO à travers le PASANAO et dans la mise en œuvre de la politique agricole nationale du Togo à l’horizon 2030.

L’atelier a clos ses travaux sur une note de satisfaction de tous les participants et sur des conclusions prospectives pour mieux répondre aux besoins actuels. Ces conclusions seront valorisées dans le document de capitalisation dont la validation est prévue pour le mois d’octobre 2017 au cours d’un atelier sous-régional à Lomé.

Photo de famille des participants à l’atelier