26 mai 2020 s’est tenu un webinaire de lancement du groupe de travail de la société civile ivoirienne pour la défense des droits des producteurs de cacao en côte d’ivoire. Y ont pris part 40 personnes,  issues d’organisations de la société civile impliquées dans le secteur du cacao et les organisations de producteurs de cacao reparties sur toutes les zones de production cacaoyère.

La filière cacao occupe une place de choix dans l’économie ivoirienne. Elle participe à hauteur de 15% au PIB (Produit Intérieur Brut) et plus 50% des recettes d’exportations. Ce sont plus de 7 millions de personnes qui vivent de la filière cacao en Côte d’ivoire. Malheureusement les producteurs de cacao, principaux acteurs constituant le maillon essentiel, vivent dans une pauvreté extrême. Ils ne bénéficient que de 5% à peine des revenus de l’industrie mondiale du cacao. Conscients que cette précarité des producteurs, combinés à d’autres facteurs tels que la déforestation et les changements climatiques, représente une menace pour la durabilité de la filière cacao, les acteurs concernés à l’échelon mondial, ont engagé un dialogue politique autour de la question.

Inades Formation Côte d’Ivoire en partenariat avec INKOTA NEZTWERK, estime qu’il est important d’engager les producteurs et productrices, à travers leurs Organisations, dans le dialogue politique en cours portant sur la durabilité de la filière cacao, et plus particulièrement sur la question du Revenu Vital.

Ainsi, un projet dont le thème est « Renforcement des capacités des organisations de la société civile et des organisations de producteurs dans le dialogue politique dans la filière cacao en Côte d’ivoire » a été initié.

L’un des objectifs majeurs est la création d’un groupe de travail de la société civile en vue d’initier un plaidoyer en faveur de l’amélioration des conditions de vie des producteurs. Aucune plateforme ne traite spécifiquement des difficultés des producteurs et en plus ceux-ci sont faiblement représentés dans les discussions au niveau des instances dirigeantes de la filière.

Le webinaire réalisé le 26 mai 2020 a ainsi tenu lieu de cérémonie officielle de lancement dudit groupe de travail. Le groupe de travail est composé de 20 ONG et Sociétés Coopératives issues de toutes les régions productrices de cacao de Côte d’Ivoire.

Le webinaire a permis à la quarantaine d’acteurs participants d’harmoniser leur compréhension des objectifs et missions du Groupe de travail et de son ancrage avec les groupes de travail institutionnels existant déjà dans la filière. Concrètement, il s’agit d’offrir aux producteurs et productrices, le maillon le moins organisé et le plus faiblement représenté dans les groupes étatiques, un cadre spécifique d’échanges et d’analyse du développement de la filière cacaoyère en vue de faire des propositions constructives et innovantes dans le cadre du dialogue national et international sur la durabilité de la filière cacao. L’objectif ultime recherché est de contribuer à la formulation et à la mise en œuvre de stratégies et de mesures adaptées pour l’effectivité d’un revenu vital durable pour les familles de cacaoculteurs.

Les participants ont reconnu la pertinence de la mise en place de cette plateforme spécifique aux organisations paysannes agricoles  de la filière et marqué leur adhésion à l’initiative. Ce qui ouvre la voie à des actions concrètes pour la défense des droits des producteurs.

Inades-Formation Côte d’Ivoire

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...