Un nouveau Fonsdev (Fond de solidarité pour le développement) vient d’être créé dans la fédération des producteurs de thé de Rwegura en province de Kayanza au Nord-Ouest du Burundi.

La création effective de ce Fonsdev a été faite lors de la réunion en Assemblée Générale des membres de la coopérative Akezakarigura qui s’est tenue en Avril 2020, sur base des résultats d’une étude sur la création de ce Fonsdev qui avait été menée avec l’appui d’Inades-Formation Burundi. Le processus de création de ce nouveau Fonsdev avait démarré avec la mise en place d’une équipe de pilotage, composée par quelques leaders de la coopérative Akezakarigura. Cette équipe avait pour mission d’élaborer les textes réglementaires qui vont régir les activités de ce Fonsdev.

Lors de cette Assemblée Générale Constituante, les membres fondateurs étaient alors appelés à amender les textes réglementaires, à savoir les Statuts, le Règlement d’Ordre Intérieur et la politique d’épargne et crédit. C’était également l’occasion d’élire les membres des organes de gestion de ce Fonsdev à savoir le bureau du comité exécutif, le comité de crédit, le comité de surveillance et le comité de sensibilisation. En respectant la représentativité par localité, le choix des leaders membres des organes de gestion devait tenir compte de leur charisme mais également de leur capacité intellectuelle surtout pour les membres du comité de surveillance qui sont appelés à manipuler beaucoup chiffres.

Une vue des participants à l’AG de la coopérative Akezakarigura

Un nouveau Fonsdev qui a des chances de réussite

La coopérative Akezakarigura de Rwegura regroupe les producteurs de thé, bien structurés, depuis l’association collinaire jusqu’à la fédération qui est au niveau de l’usine à thé « le Complexe Théicole de Rwegura ». Cette structuration facilite alors la circulation de l’information et le suivi des remboursements en cas d’octroi des crédits aux membres.

La coopérative a déjà commencé des initiatives d’octroi des crédits entre ses membres, ce qui prouve que les leaders sont déjà habitués à la gestion du crédit. En Effet, dans cette coopérative les membres bénéficient des crédits sous forme d’avances sur le paiement de leur production de thé, sur base de la quantité de feuilles de thé fournie à l’usine. Cette pratique limite les risques de non remboursement des crédits surtout que les gestionnaires de la coopérative sont impliqués dans le travail de paiement.

En plus, ce nouveau Fonsdev débute avec un capital consistant par rapport aux autres Fonsdev accompagnés, ce qui lui donne un pouvoir important de donner plus des crédits pour soutenir les projets de ses membres.

Dans ses actions d’accompagnement, Inades Formation Burundi se penche sur les appuis en renforcement des capacités des gestionnaires de ce nouveau Fonsdev sur différents thèmes selon les besoins exprimés pour qu’ils soient à la hauteur de leurs tâches.

Des Fonsdev pour améliorer les conditions de vie des leurs membres.

De façon générale, les membres de ces Fonsdev accompagnés témoignent que les services dont ils ont bénéficié leur ont permis d’améliorer les conditions de vie dans leur ménage. Ils considèrent le Fonsdev comme une réelle alternative de financement de leurs projets surtout pour les populations qui étaient exclus par le système financier classique.

A la fin de 2019, les 5 Fonsdev accompagnés par Inades-Formation Burundi totalisaient 7.992 membres. Ils ont pu octroyer 1.296 crédits aux membres pour cette année 2019.

Le nouveau Fonsdev de Rwegura devient le sixième Fonsdev accompagné par Inades-Formation Burundi et le deuxième initié autours des initiatives des producteurs de thé après celui de Buhoro créé en 2015 dans la province de Cibitoke.

Comité exécutif élu du nouveau Fonsdev

Communication Inades-Formation Burundi