Le 11 juin 2021 se tiendra à partir de 9h00 à l’hôtel des Conférences Ouind Yidé, à Ouagadougou, le lancement au Burkina Faso de la campagne Conscience AlimenTERRE.

Cette campagne sur le droit à l’alimentation fédère l’ensemble des 10 Bureaux africains d’Inades-Formation et s’inscrit dans le cadre de la Décennie des nations unies pour l’agriculture familiale. Au Burkina Faso, le Bureau National d’Inades-Formation est engagé dans la campagne Conscience AlimenTERRE avec le Comité National pour l’Agriculture Familiale.

L’initiative de la campagne Conscience AlimenTERRE constitue un moyen pour Inades-Formation de contribuer à la concrétisation, dans les pays africains, du droit des populations à une alimentation suffisante, saine et durable, à travers une citoyenneté alimentaire accrue et une veille active au respect des obligations parties prenantes en la matière. Le plaidoyer à conduire dans le cadre de la campagne est orienté spécifiquement sur la question des pesticides et fertilisants chimiques dans l’agriculture.

L’objectif visé à travers le lancement de la campagne Conscience AlimenTERRE au Burkina Faso est d’éveiller la conscience des différentes catégories socio-professionnelles sur la problématique du droit à l’alimentation et sur l’impact du choix de nos aliments. Cet évènement devrait permettre de susciter l’engagement de tous pour le recours aux pratiques et intrants respectueux de l’environnement ainsi que de la santé humaine et animale. Il sera marqué par des allocutions et la restitution de deux études ; l’une sur la situation des intrants chimiques et leurs alternatives au Burkina Faso et l’autre sur la Cartographie des acteurs du plaidoyer à conduire.

Le lancement de la campagne Conscience AlimenTERRE a déjà été effectué en Côte d’Ivoire par le Secrétariat Général d’Inades-Formation International en collaboration avec Inades-Formation Côte d’Ivoire. Cet évènement doit se dérouler dans tous les pays où est représenté Inades-Formation. A savoir : le Togo, la Côte d’Ivoire, le Tchad, le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie, le Burundi, la République Démocratique du Congo et le Cameroun.

Rendez-vous le 11 juin 2021 pour le lancement de la Campagne Conscience AlimenTERRE au Burkina Faso.

Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso a abrité les 27 et 28 mai 2021, deux rencontres combinées organisées par la Coalition pour la protection du Patrimoine Génétique Africain (COPAGEN) : la 4ème édition de la foire aux semences paysannes et la 15ème édition du Forum régional. Les travaux qui ont meublé le forum régional ont été portés par le thème suivant « La problématique de la semence maraichère dans les systèmes alimentaires durables territorialisés ». 

Ce thème vif d’intérêt et à l’actualité brûlante a été traité dans le cadre de plusieurs panels qui ont permis de mieux cerner les enjeux et les défis qui se nouent autour de la question de la semence et plus spécifiquement de la semence maraîchère.

Les réflexions du forum ont abouti à la publication d’une déclaration qui a permis d’animer une conférence de presse.

Lire la déclaration de la COPAGEN

Inades Formation Côte d’Ivoire recrute un Chargé de plaidoyer pour la filière Cacao.

Il sera chargé entre autre de :

  • Coordonner le travail d’Inades-Formation Côte d’Ivoire, en soutien au Renforcement des organisations de la société civile (OSC) et des organisations de producteurs (OP) de cacao dans le dialogue politique en Côte d’Ivoire.
  • Assurer la veille sur la mise en œuvre de stratégies et de mesures pour la réalisation d’un revenu vital pour les producteurs de cacao, à travers des propositions constructives et innovantes des acteurs de la société civile dans le cadre des processus de dialogues internationaux et nationaux ;
  • Assurer la réalisation des études, recherches et analyses nécessaires pour renforcer la
    campagne mondiale en faveur d’un niveau de vie décent des producteurs de cacao pour la
    durabilité de la filière ;

Télécharger l’avis de recrutement pour en savoir plus

 

Niveau d’études et expériences professionnelles

  • Être titulaire d’au moins une Maîtrise, soit : en Agroéconomie, en Agronomie, en Sociologie du
    développement, en Economie rurale, ou en toutes autres disciplines similaires ;
  • Avoir au moins trois (03) ans d’expérience professionnelle en matière de conduite de
    campagnes de plaidoyer. Une expérience de plaidoyer en faveur de l’amélioration des
    conditions de vie des producteurs de cacao serait un avantage ;

Télécharger l’avis de recrutement

Composition du dossier de candidature

  • Un curriculum vitae détaillé (max 4 pages) ;
  • Une lettre de motivation, copies des diplômes et certificats / attestations de travail

Les dossiers de candidatures, sous pli fermé, à l’attention de la Directrice du Bureau National de Inades-Formation Côte d’Ivoire, avec la mention « Chargé(e) de programme plaidoyer », sont à déposer à Inades-Formation Côte d’Ivoire

Inades-Formation Côte d’Ivoire
Cocody Angré – Djibi – Cité Wedouwel « Soleil 2 », Villa n°78 ;

ou envoyer par courriel aux adresses suivantes :

E-mail : inadesformation.cotedivoire@inadesfo.net

avec copie à nadege.tetiali@inadesfo.net

La date limite de recevabilité des dossiers de candidatures est fixée au 16 mai 2021 à 23h59.

NB : Seuls les candidats présélectionnés sur la base de l’analyse des dossiers de candidatures reçus seront contactés

Télécharger l’avis de recrutement ci dessous

CI-Avis de recrutement_Chargé de Programme Plaidoyer Cacao 2021