26 mai 2020 s’est tenu un webinaire de lancement du groupe de travail de la société civile ivoirienne pour la défense des droits des producteurs de cacao en côte d’ivoire. Y ont pris part 40 personnes,  issues d’organisations de la société civile impliquées dans le secteur du cacao et les organisations de producteurs de cacao reparties sur toutes les zones de production cacaoyère.

La filière cacao occupe une place de choix dans l’économie ivoirienne. Elle participe à hauteur de 15% au PIB (Produit Intérieur Brut) et plus 50% des recettes d’exportations. Ce sont plus de 7 millions de personnes qui vivent de la filière cacao en Côte d’ivoire. Malheureusement les producteurs de cacao, principaux acteurs constituant le maillon essentiel, vivent dans une pauvreté extrême. Ils ne bénéficient que de 5% à peine des revenus de l’industrie mondiale du cacao. Conscients que cette précarité des producteurs, combinés à d’autres facteurs tels que la déforestation et les changements climatiques, représente une menace pour la durabilité de la filière cacao, les acteurs concernés à l’échelon mondial, ont engagé un dialogue politique autour de la question.

Inades Formation Côte d’Ivoire en partenariat avec INKOTA NEZTWERK, estime qu’il est important d’engager les producteurs et productrices, à travers leurs Organisations, dans le dialogue politique en cours portant sur la durabilité de la filière cacao, et plus particulièrement sur la question du Revenu Vital.

Ainsi, un projet dont le thème est « Renforcement des capacités des organisations de la société civile et des organisations de producteurs dans le dialogue politique dans la filière cacao en Côte d’ivoire » a été initié.

L’un des objectifs majeurs est la création d’un groupe de travail de la société civile en vue d’initier un plaidoyer en faveur de l’amélioration des conditions de vie des producteurs. Aucune plateforme ne traite spécifiquement des difficultés des producteurs et en plus ceux-ci sont faiblement représentés dans les discussions au niveau des instances dirigeantes de la filière.

Le webinaire réalisé le 26 mai 2020 a ainsi tenu lieu de cérémonie officielle de lancement dudit groupe de travail. Le groupe de travail est composé de 20 ONG et Sociétés Coopératives issues de toutes les régions productrices de cacao de Côte d’Ivoire.

Le webinaire a permis à la quarantaine d’acteurs participants d’harmoniser leur compréhension des objectifs et missions du Groupe de travail et de son ancrage avec les groupes de travail institutionnels existant déjà dans la filière. Concrètement, il s’agit d’offrir aux producteurs et productrices, le maillon le moins organisé et le plus faiblement représenté dans les groupes étatiques, un cadre spécifique d’échanges et d’analyse du développement de la filière cacaoyère en vue de faire des propositions constructives et innovantes dans le cadre du dialogue national et international sur la durabilité de la filière cacao. L’objectif ultime recherché est de contribuer à la formulation et à la mise en œuvre de stratégies et de mesures adaptées pour l’effectivité d’un revenu vital durable pour les familles de cacaoculteurs.

Les participants ont reconnu la pertinence de la mise en place de cette plateforme spécifique aux organisations paysannes agricoles  de la filière et marqué leur adhésion à l’initiative. Ce qui ouvre la voie à des actions concrètes pour la défense des droits des producteurs.

Inades-Formation Côte d’Ivoire

C’est dans le respect strict des mesures barrières au COVID-19 que l’Association Nationale Inades Formation Côte d’Ivoire a organisé sa 20ième Assemblée Générale Ordinaire, le Samedi 09 Mai 2020. Tenue dans la salle de conférence du Secrétariat Général d’Inades-Formation sis à Cocody, cette AG a vu la participation du Secrétaire Général du Réseau Inades Formation et de plus d’une vingtaine des membres associés. Adaptation à la situation de la pandémie oblige, deux associés ont pris part aux travaux par visioconférence.

Cette AGO, qui était aussi élective, a été marquée par deux grands moments, à savoir la présentation du bilan de l’exercice 2019 du Conseil d’Administration sortant et le renouvellement dudit Conseil.

Au titre de l’exercice 2019, les membres associés ont donné quitus au Conseil d’Administration sortant pour les rapports techniques, financier et moral de l’exercice 2019 ainsi que celui du commissariat aux comptes.

Pour présider aux destinées de l’Institution pour la période 2020-2023, les membres Associés, à l’issue des élections en vue du renouvellement du Conseil d’Administration, ont porté leur choix sur :

  • M. TETIALI Digbeu, Ingénieur à la Retraite : nouveau président du Conseil d’administration
  • GUEHI Hervé-Sebastien, Interprète-Traducteur  : Vice-Président
  • Mme DIGRAH Rose : membre
  • M. SEKA Seka Georges : membre
  • M. BLA Kouassi Edmond : membre
  • M. YAPO Adompo Jules : membre
  • M. AFFRO Kouakou Ta André : membre

Le PCA sortant, Monsieur BIATCHON Séraphin et le Secrétaire Général ont tour à tour adressé leurs félicitations au nouveau Conseil tout en en le rassurant de leur soutien sans faille dans la mission qui leur es confiée.

Notons que l’Assemblée Générale a adopté cinq (05) résolutions portant entre autres sur l’adoption des différents rapports, la réflexions approfondies sur la question du patrimoine et des dettes contractées par l’Association, la redynamisation de la vie Associative, l’affectation du résultat comptable et le quitus.

Membres du conseil d’administration

 

Dans sa volonté d’apporter un soutien actif et continu aux producteurs locaux de divers horizons de la Cote d’Ivoire, Inades-Formation Cote d’Ivoire s’est engagé à assurer le renforcement des capacités d’un groupe de femme productrices de fonio. Cet appui qui, intervient dans le cadre du projet de promotion de vivres de souveraineté, a pour but de contribuer à la relance de la production du fonio décortiqué de qualité.

Face à une expérience malheureuse des productrices de fonio qui, du fait d’un mauvais nettoyage du fonio, ont vu une partie de leur produit invendu et subi une suspension de commande, alors même qu’Inades-Formation les aidait à écouler leur produit après d’une commerçante à Abidjan, Inades-Formation a jugé bon d’organiser une formation pour l’amélioration de la qualité du fonio décortiqué.

Cette formation qui s’est déroulée du 23 au 27 Avril 2019 à Dougba (s/p) de Tingréla. Elle avait pour but de permettre aux productrices d’accéder durablement au marché en produisant et commercialisant du fonio décortiqué de qualité.

La formation a été animée par Madame Coulibaly Alimata, une professionnelle en nettoyage de fonio pour l’amélioration de la qualité de cette denrée. Pour ce faire, Inades-Formation Cote d’Ivoire a mis à disposition tout le matériel à une unité de lavage et séchage du fonio décortiqué à savoir des bassines, des passoires, des seaux, des gants etc.

Des productrices de fonio en formation