Document de capitalisation de expérimentation de la gouvernance inclusive locale en Côte d’Ivoire

Le présent document est une capitalisation du Projet pilote d’expérimentation de la gouvernance foncière inclusive locale en Côte d’Ivoire selon la méthode de simulation prospective -TerriStories- développée par le CIRAD au Sénégal.

Porté par quatre organisations de la société civile ivoirienne (ARK, ASAPSU, CERAP et Inades-Formation), toutes membres de la plateforme ALERTE-Foncier, il a pour objectif de contribuer à une sécurisation foncière des communautés locales tout en garantissant la cohésion sociale.

Le projet a été réalisé dans les régions de la Nawa (Gnakoradji et Yabayo) et de la Bagoué (Kébi), grâce au financement du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international Français (MAEDI) et du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement (CCFD-Terre Solidaire). Il a également bénéficié, de l’appui conseil du CIRAD et des apports d’universitaires ivoiriens et chercheurs dans le cadre de la plateforme ALERTE-Foncier.

Le document vise d’une part à capitaliser et partager avec les acteurs de développement, les premiers résultats de l’expérimentation, en Côte d’Ivoire, de la méthode de simulation prospective -TerriStories- développée par le CIRAD au Sénégal et d’autre part, a pour objectif de faire le plaidoyer pour que les droits fonciers soient préalablement clarifiés au sein des communautés avant d’aller vers la sécurisation foncière.

Au burundi, la culture de thé est la deuxième culture d’exportation et fournit près de 20% des recettes des exportations nationales. Cette culture constitue la principale source de revenus pour plus de 52.000 ménages vivant dans les régions d’altitude et pour environ 800 familles des travailleurs de l’Office du Thé du Burundi (OTB).

Depuis 2009, Inades-Formation Burundi accompagne les associations des producteurs de thé et a aidé dans leur structuration. Aujourd’hui, les producteurs de thé sont regroupés en associations au niveau collinaire, en unions au niveau des secteurs, en fédérations et coopératives au niveau des usines et en une confédération au niveau national.

Dans cette publication intitulée « Prends soin de moi, je te fais une tasse de thé », Inades-Formation Burundi capitalise son expérience d’accompagnement des producteurs du thé.

Télécharger la publication :Prends soin de moi, je te fais une tasse de thé