Transition vers l’agroécologie : Inades-Formation Burkina et Action de Carême unissent leurs efforts

Inades-Formation Burkina et l’ONG Suisse Action de Carême (AdC) partagent le même objectif de promouvoir une agriculture responsable du point de vue social et environnemental. Aussi, les deux organisations, se sont-elles engagées dans un partenariat pour l’accompagnement des organisations paysannes pour une transition vers l’agro-écologie à travers le projet « Appui au renforcement des capacités des organisations partenaires de Action de Carême pour une transition vers l’agroécologie ».

 

Partout dans le monde, le modèle alimentaire intensif est dans une impasse : destruction des sols, saccage des ressources, ruine des paysans, etc. En termes d’alternatives , l’agroécologie qui est une pratique agricole résiliente et pérenne, constitue une réponse efficace pour concilier sécurité alimentaire, préservation de l’agro-système et développement économique et social. Elle est basée sur l’utilisation de ressources locales, de savoir et savoir-faire-locaux avec pour  objectif d’améliorer l’environnement ou tout au moins de ne pas lui nuire.

Au Burkina Faso, le type de culture en petites fermes agroécologiques suscite de plus en plus d’engouement. Malgré cet état de fait, les opportunités de formations dans le domaine de l’agroécologie ne sont pas légion.

Aussi, l’ONG Suisse Action de Carême (AdC) qui, dans le cadre de son programme par pays (PPP) au Burkina Faso, veut promouvoir une agriculture responsable du point de vue social et environnemental, a lancé un projet pilote d’accompagnement à la transition agro-écologique et en a confié la mise en œuvre  à Inades-Formation Burkina.

Le projet  dénommé « Appui au renforcement des capacités des organisations partenaires de Action de Carême pour une transition vers l’agroécologie » avait pour objectif principal de renforcer les capacités de onze (11) organisations paysannes (OP) partenaires de l’ONG AdC en matière de transition vers l’agro-écologie. Les équipes techniques des OP bénéficiaires devaient être accompagnées dans la mise en œuvre des pratiques sur le terrain pour une transition vers l’agroécologie.

Le projet a été réalisé dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-Ouest, du Centre, du Nord, du Centre-Nord, Centre-Sud, de l’Est et du Sahel.

Durant la phase pilote qui a duré trois mois, de septembre à novembre 2017, Inades-Formation Burkina a organisé dans un premier temps, une session d’auto diagnostic assisté au niveau de chaque OP ; puis, un atelier de partage des résultats des diagnostics et d’élaboration d’un plan de renforcement des capacités des équipes techniques des OP.

Ces actions ont permis de clarifier le concept d’agroécologie avec les bénéficiaires, de mieux connaitre les organisations paysannes concernées et de caractériser la situation actuelle de chaque organisations paysannes en matière d’agro-écologie.

Un plan d’action triennal pour le renforcement des capacités des équipes techniques des organisations paysannes en matière de transition vers l’agroécologie a été élaboré et doit servir de base à l’ONG AdC pour élaborer un projet d’accompagnement de ses organisations paysannes partenaires.

Ousséni OUEDRAOGO
Chargé de programme Gestion concertée des Ressources Naturelles