Inades-Formation Burundi se forme à l’approche genre

Inades-Formation Burundi œuvre de plus en plus pour établir l’égalité des hommes et des femmes à la fois au niveau institutionnel et au niveau de ses programmes.

L’analyse de la situation des hommes et des femmes dans le secteur économique a révélé de réelles contraintes à la promotion économique de la femme. Les contraintes persistantes qui affectent la jouissance et le plein exercice par les femmes de leurs droits à égalité avec les hommes se retrouvent d’une part au niveau de l’environnement institutionnel et de la réalité sociale d’autre part. L’analyse a également révélé que les interventions en faveur des communautés produisent un impact faible sur l’égalité et l’équité entre les hommes et les femmes.

Les raisons de cette situation sont entre autres la faible maîtrise de l’approche genre et développement par les différents acteurs, le déficit des compétences en genre et la faible application de l’approche transversale en matière de genre ayant comme conséquence une faible harmonisation des interventions.

L’expérience a appris à Inades- Formation Burundi que travailler dans une perspective de l’équité genre nécessite l’implication et l’engagement des hommes et des garçons dans l’amélioration du statut des femmes et des filles.

C’est dans ce cadre qu’Inades-Formation Burundi a organisé un atelier de formation en Genre et Développement pour son personnel et ses membres associés

Une vue des participants

Au total treize personnes dont dix membres du personnel et trois membres associés d’Inades–Formation Burundi ont été formés. Le but de cet atelier était de renforcer les capacités du personnel et des membres associés de l’organisation, afin de leur permettre d’intégrer la dimension genre dans l’analyse du contexte, la formulation, la budgétisation, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des projets et programmes, y compris le plaidoyer et la mobilisation des ressources.

Le programme de la formation a porté  sur 4 points principaux :

1 : Genre, concepts clés afférents au genre et Approche Genre et Développement

2 : Analyse genre et outils d’analyse genre

3 : Genre et cycle de projet

4 : Elaboration de plans d’action et engagements personnels

La formation visait non seulement l’acquisition de certaines connaissances, mais aussi un changement d’attitudes et de comportement, raison pour laquelle elle a été clôturée par une proposition d’actions à entreprendre au niveau de l’organisation (plan d’actions) et des engagements personnels au niveau professionnel, dans la communauté et en  privé.

Les participants ont élaboré un plan d’actions permettant la promotion de la justice genre dans la vie et le travail de leur organisation en tenant compte de ses  éléments constitutifs et de sa culture.

Par éléments constitutifs d’une organisation,  on comprend :

  • Mission et stratégie globale: Politiques, les normes et valeurs, la culture de l’organisation.
  • Structure organisationnelle : déterminée par les procédures et systèmes (de prise de décision, de gestion, de recrutement, de communication, etc.).
  • Staff de l’organisation (capacités et expertises, attitudes et croyances).
  • Programmes (élaboration, mis en œuvre, suivi et évaluation)

Par la culture d’une organisation on retient que :

 La culture est l’ensemble des normes ou valeurs, croyances et comportements, et tous les autres éléments que l’organisation met en avant et qui conditionnent son identité Elle se fonde sur l’histoire, les idées importantes, les expériences, les traditions et la langue qu’ont en commun les membres de l’organisation.

La culture d’une organisation explique comment elle fonctionne. Toutes les activités et toutes les méthodes, concernant par exemple le recrutement, le choix des emplois, la formation et la conception des stratégies et des systèmes subissent profondément l’influence de la culture de l’organisation.

Travaux de groupe suivis de restitutions en plénière 

 

Les méthodes utilisées durant la formation étaient: le brainstorming ; les débats en groupes ou en plénière, les travaux / exercices en groupes suivis de restitutions en plénières (groupes mixtes ou par sexe selon les cas), les études de cas en plénière, les présentations PowerPoint en plénière, les exercices de renforcement (ou de révision) ainsi que les jeux d’animation et exercices de relaxation.

En conclusion, la formation répondait bien à des besoins réels de la part de l’institution et des membres de son personnel et des membres associés. En effet, les résultats du pré test  ont révélé que même si quelques participants avaient des connaissances sur le genre et l’approche Genre et Développement, la majorité ne connaissait pas ces concepts ou les connaissaient mal. L’opportunité de la formation a été également rendue manifeste par l’intérêt et l’enthousiasme qu’ont manifesté les participants et qui sont allés croissants tout au long de la formation.  La majorité des membres du groupe l’ont par ailleurs  exprimé à l’issue des évaluations journalières et de l’évaluation générale qui a sanctionné positivement la formation.

Les résultats du post test, quant à eux, ont montré de façon manifeste que bien des lacunes relevées avec le pré-test ont été comblées, car les progrès réalisés par les participants dans la maîtrise des thèmes traités au cours de la formation sont très satisfaisants.