Le projet de Valorisation des vivres de souveraineté pour une alimentation suffisante, saine, durable des populations est un projet qui se déroule dans 8 pays du réseau Inades-Formation. Il a pour objectif de contribuer à promouvoir des systèmes alimentaires basés sur l’Agriculture familiale au Burkina Faso pour une vie digne pour toutes et tous.

Le projet vise spécifiquement à améliorer durablement le niveau de productivité et de consommation des vivres de souveraineté dans la zone d’intervention ; à mettre en place et développer des mécanismes durables de gestion du marché et de consommation des produits alimentaires locaux ; à inciter les politiques publiques à prendre en compte la promotion des systèmes alimentaires base sur l’agriculture familiale et des vivres de souveraineté en particulier et à permettre au réseau Inades-Formation de développer ses capacités institutionnelles en tant que courant de pensée et mouvement social au service du bien commun et contribuer efficacement à la transformation de la société.

Sont qualifiés de vivres de souveraineté, les produits alimentaires d’origine végétale et animale, historiquement ancrés dans les habitudes alimentaires des populations d’une région donnée, dans les échanges commerciaux, dans les pratiques culturelles. Ils sont reconnus pour leur résistance aux changements climatiques, leur qualité nutritionnelle, leur faible dépendance vis-à-vis des intrants de synthèse et leur rôle important dans la dynamisation de l’économie locale.

 

Pour le Burkina Faso, trois vivres de souveraineté sont retenus notamment le niébé, le fonio et le mil.

Le projet se déroulera dans la Région de la Boucle du Mouhoun et concerne directement les exploitants agricoles organisés en unions de groupements de base, transformateurs et restaurateurs.

Partenaires financiers

KZE/MISEREOR