Valorisation du haricot et du poulet local dans la province de l’Est du Rwanda

Au Rwanda, 81% des exploitations agricoles sont familiales. Ces familles agricoles qui sont de petits exploitants agricoles disposant d’environ 0.6 Ha par ménage, sont confrontée à la faiblesse de la production et de la productivité. Ils produisent uniquement pour la subsistance de leurs familles.
Le projet de Valorisation du haricot et du poulet local dans la province de l’Est du Rwanda a pour objectif de contribuer à promouvoir des systèmes alimentaires basés sur l’Agriculture Familiale pour l’alimentation suffisante, saine et durable des populations. Il est mené dans le cadre du programme de valorisation des vivres de souveraineté, développé dans 8 pays du réseau Inades-Formation dans.
Les bénéficiaires de ce projet sont des agriculteurs caractérisés par l’insuffisance des terres à cultiver et une production pauvre en éléments nutritifs et insuffisante pour nourrir leurs familles. Ils veulent augmenter la productivité et la production du haricot et du poulet local pour réduire l’insécurité alimentaire. Le haricot est une source de protéines végétales, et un aliment de base dans le menu rwandais.
Le poulet local, est une source importante de matière organique pour la fertilisation des sols. Les fientes de poule constituent un amendement organique des sols. En plus de l’alimentation humaine, l’élevage des poulets locaux rentre dans les activités génératrices des revenus et ne demandent pas de grands investissements. Les poulets locaux sont appréciés par leur capacité d’adaptation au milieu.