La Plateforme d’action nationale pour l’agriculture familiale en Côte d’Ivoire (PANAFCI) se prépare pour la décennie de l’agriculture familiale

La Plateforme d’action nationale pour l’agriculture familiale en Côte d’Ivoire a tenu sa première rencontre de l’année et procédé au lancement du projet FOCAD les 14 et 15 mars derniers à Abidjan aux « Résidences M’Maya sises à Cocody.

Organisée par Inades-Formation en tant que secrétariat technique de la PANAFCI, cette rencontre avait pour objectif de remobiliser toutes les énergies autour de la mission de la PANAFCI afin de relancer les activités de la plateforme en vue de la décennie de l’agriculture familiale 2019-2028. Plus d’une vingtaine de participants composés des membres du Comité de pilotage national de la PANAFCI, les responsables des comités régionaux et les commissaires aux comptes ont pris part à cette rencontre.

Pour rappel, la PANAFCI est née en janvier 2013 dans le cadre de la célébration de l’Année internationale de l’Agriculture Familiale  en 2014 (AIAF 2014), une année proclamée en 2011 par la résolution n°66/222 du 22 décembre 2011 de l’ONU, suite à une grande campagne des organisations paysannes et organisations de la société civile à travers le monde. La PANAFCI s’est donnée pour mission d’œuvrer à la promotion soutenue des politiques publiques en faveur de l’agriculture familiale en Côte d’Ivoire. Elle s’est ainsi investie à travers plusieurs activités dont la mise en place de sept (7) comités régionaux considérés comme les relais du comité de pilotage, la réalisation d’études et la rédaction de notes politiques à l’endroit des décideurs.

La redynamisation de la PANAFCI a commencé avec l’Assemblée générale élective en 2016  qui a permis entre autres de renouveler les organes de la PANAFCI et de valider sa charte de fonctionnement puis la relance des comités régionaux en 2017 pour répondre aux enjeux de la décennie de l’agriculture familiale 2019-2028.

La Présidente du comité de pilotage, au centre en jaune, après son discours d’ouverture

Pour soutenir cette redynamisation, la plateforme a obtenu un financement du « Fond de coopération et d’aide au Développement du gouvernement Basque » à travers un projet du même nom, en abrégé FOCAD.

Au cours de cette rencontre, les stratégies de mobilisation des organisations à la base ont été définies par les participants pour renforcer le positionnement de la plateforme ; un bilan-diagnostic des avancées de la PANAFCI a été fait afin d’en tirer les leçons pour une réorientation de ses actions en termes d’influence des politiques.

Cette première réunion du comité de pilotage au titre de l’année 2018, couplée au lancement du projet FOCAD a atteint ses objectifs pour avoir effectivement réussi à remobiliser les énergies autour de la cause de l’Agriculture Familiale. En effet, les participants sont repartis satisfaits et décidés à œuvrer autant que possible à défendre le droit à l’alimentation pour toutes et tous pour une vie digne.

Les principales actions seront dans un premier temps d’étendre la mobilisation à l’ensemble du pays à travers la mise en place de nouveaux comités régionaux, le renforcement de capacité des organisations membres de la PANAFCI en technique de plaidoyer, la réalisation d’études de base et des rencontres avec les décideurs pour aboutir à des changements notables en faveur de l’agriculture familiale.

Vue de la salle de réunion