Articles

La plateforme ALERTE-Foncier a organisé le vendredi 19 juillet 2019 un petit-déjeuner de presse au siège de Inades-Formation à Cocody.

Les responsables de la plateforme des OSC dédiée au foncier en Côte d‘Ivoire  ont voulu saisir le cadre pour présenter aux journalistes le projet « plateforme ALERTE-Foncier : pour une gouvernance inclusive et durable du foncier rural en Côte d’Ivoire ». Un projet qui bénéficie du soutien financier et technique de l’Union européenne et CCFD-Terres Solidaires.

D’entrée de jeu, monsieur Francis NGANG, Secrétaire General de Inades-Formation par ailleurs coordonnateur de ALERTE-Foncier s’est félicité de la participation massive des journalistes à cette activité dont le but est d’échanger sur la brulante question de sécurisation du foncier rural et parler du travail que fait Alerte-Foncier en la matière.
« Les préoccupations auxquelles l’État cherche à répondre et celles  suscitées par les propositions de réformes sont toutes pertinentes, urgentes et légitimes. C’est pour contribuer au dialogue sur les questions foncières que Alerte-Foncier existe et c’est la nécessité de ce dialogue qui donne du sens à son travail » a souligné monsieur NGANG qui avait à ses côtés madame  Gisele Dutheuil, Directrice de Audace institut Afrique dont la structure copilote le projet avec Inades-Formation.

L’un des moments forts de ce petit-déjeuner de presse a été les présentations de la plateforme ALERTE-Foncier et du projet « Plateforme ALERTE-Foncier : pour une gouvernance inclusive et durable du foncier rural en Côte d’Ivoire »successivement faites par monsieur LOROUX Stéphane, coordonnateur technique du projet et madame Lobe Anne Marie, expert foncier et membre de l’équipe projet. Pour le coordonnateur technique, Alerte-Foncier se veut être une plateforme des organisations de la société civile pour influencer les politiques publiques. « À ce jour, ALERTE-Foncier compte plus de 149 membres, dont 70 OSC et 79 membres individuels. Il œuvre pour une politique foncière juste et équitable, dans la perspective de cohésion et de développement durable » a-t-il fait remarquer.

Dans cette perspective ALERTE-Foncier continue ses activités axées sur son projet d’une durée de deux ans   qui est d’envergure nationale. Il vise à contribuer à une sécurisation foncière à travers le développement d’une gouvernance inclusive, consensuelle et durable du foncier rural grâce à une participation citoyenne accrue et un dialogue politique renforcé.

Outre la quinzaine de journalistes présents, le petit-déjeuner de presse d’ALERTE-Foncier a enregistré non seulement la participation de  structures étatiques telle que l’Agence  Foncière Rural (AFOR) et la Direction du Foncier Rural du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), mais aussi la présence des organisations partenaires de la plateforme comme l’Observatoire Ivoirien pour la gestion durable des Ressources Naturelles (OI-REN) et la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI).

Source : http://www.alertefoncier.org

50 organisations de la société civile et personnes membres de la plateforme ALERTE-Foncier ont pris part à l’atelier de renforcement des capacités sur « les fondamentaux du lobbying et du plaidoyer « , organisé par ladite plateforme au profit de ses membres. C’était du 7 au 9 mai 2019 à Abidjan, Cocody.

L’objectif général de l’atelier était de permettre aux membres d’ALERTE-Foncier de s’approprier pleinement les enjeux de la sécurisation foncière afin d’être plus actifs et proactifs individuellement et collectivement pour mener un plaidoyer aux niveaux local et national en vue de contribuer au mieux à l’élaboration, l’adoption et la mise en œuvre d’une politique foncière juste et équitable.

Ainsi durant 3 jours, les participants ont passé en revue les notions de plaidoyer et lobbying ainsi que le cycle du plaidoyer avec des exercices pratiques sur chaque étape du cycle notamment . Au terme de la formation, les participants se sont appropriés les concepts de lobbying et plaidoyer. Ils sont capables de mener la démarche pour la définition de la problématique, la construction de l’argumentaire, l’identification et l’analyse des cibles, l’élaboration des messages et le choix de canaux de communication, l’élaboration de notes politiques et de communiqués de presse, la conduite de RDV de plaidoyer, la mobilisation des sympathisants et la construction d’alliances etc. Ils sont désormais outillés en matière de conception et de conduite d’une campagne de plaidoyer autour de la problématique de gouvernance du foncier rural .

Une vue des participants

Les participants se sont dit très satisfaits de la formation et ont félicité Alerte-Foncier et Inades-Formation pour cette initiative qu’ils souhaitent voir renouvelée.

L’atelier a eu lieu dans le cadre du projet « ALERTE-Foncier : pour une gouvernance inclusive et durable du foncier rural en Côte d’Ivoire » mené par Inades-Formation en partenariat avec Audace Institut et financé par l’Union Européenne et le CCFD-Terre Solidaire.


Inades-Formation Cameroun a produit un Guide simplifié des dispositions légales en matière foncière au Cameroun. Ce guide a été édité dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de lutte contre l’insécurité foncière rurale pour la satisfaction des besoins alimentaires des populations autour des agro-industries et des zones d’implantation des projets dits structurants au Cameroun.

Aussi, une mission de présentation et distribution dudit guide a été réalisée du 25 au 27 mars 2019 dans les villages d’Elogbatindi, Dahane, Mbebe, Mvog-Fouda dans le Sud et les localités de Batschenga (Olembe, Natchtigal, Njie et Mebassa) dans le Centre du Cameroun.

Il était question, lors de cette mission, de donner une explication détaillée du guide simplifié pour une meilleure compréhension des populations. Ce guide a été distribué à toute la communauté et principalement aux comités communautaires qui serviront d’interface entre le village et l’extérieur et auront pour rôle de défendre les intérêts de la communauté partout où besoin sera.

Distribution du guide simplifié

Le présent guide est un résumé simplifié du droit au Cameroun sur lequel les populations s’appuieront pour défendre leurs intérêts. Il est structuré autour de trois grandes articulations : les différentes règles nationales en ce qui concerne le régime domanial, la prise en compte du droit coutumier, la procédure d’acquisition des concessions foncières, et les acquisitions foncières pour le développement des projets d’infrastructure ; les règles Internationales et enfin les références juridiques. Les populations ont apprécié ce guide qui leur permettra d’approfondir leurs connaissances sur le domaine foncier.

Distribution du guide simplifié

A la fin, il a été rappelé aux communautés que la sécurisation foncière passe par la mise en valeur de leurs terres et, de ce fait, elles doivent êtres les leaders de cette action, d’où la nécessité de leur apporter également des formations qui les rendront autonomes et capables de s’épanouir dans l’avenir.