Articles

Projet d’appui au renforcement de la résilience des populations à travers la promotion des pratiques agro écologiques dans la  Préfecture de Tchamba et dans la région des Savanes

le Projet d’appui aux initiatives de développement des systèmes agro-sylvo-pastoraux dans la Préfecture de Tchamba exécuté par Inades-Formation Togo part du constat que les pratiques agroécologiques sont faiblement développées dans cette zone qui constitue une poche de production céréalière au Togo conduisant ainsi à la dégradation des terres cultivées.

Face à l’accroissement de la population ayant pour conséquence l’augmentation des besoins en terres culturales, les agriculteurs défrichent de nouveaux écosystèmes parfois forestiers ou même exploitent les mêmes terres sur plusieurs années sans repos dans un système de production dominé par les céréales. Cette situation conduit au phénomène de dégradation des sols des ressources naturelles notamment forestières.

Le projet couvre deux (2) zones : la préfecture de Tchamba et la région des Savanes et va accompagner Dd façon directe 400 producteurs dont 25% de femmes

La stratégie de mise en œuvre du projet repose sur un partenariat étroit entre Inades-Formation Togo et l’Union Régionale de la Centrale (UROPC-C) en général et les 5 unions de producteurs de céréales en particulier.

Partenaire financier:

Action Solidarité Tiers Monde (ASTM).

Projet d’autonomisation et de renforcement du leadership de la femme rurale à travers la promotion des pratiques agroécologiques dans les exploitations familiales dans la région des savanes au Togo

Les activités de ce projet d’autonomisation et de renforcement du leadership de la femme rurale à travers la promotion des pratiques agro écologiques dans les exploitations familiales dans la région des savanes au Togo s’inscrivent dans la suite logique du projet d’intensification agro écologique de la production agricole dans les Savanes de gestion durable des ressources naturelles mis en œuvre entre 2014-2016 par Inades-Formation Togo en partenariat avec Agronome et vétérinaires sans Frontières (AVSF).

Le projet a pour objectif principal d’améliorer durablement les conditions de vie des familles paysannes de la région des Savanes par une meilleure gestion des ressources naturelles et le renforcement de la sécurité alimentaire.

Dans un contexte de changement climatique, le présent projet trouve sa justification dans le fait que les femmes de la région en général et celles bénéficiaires du projet en particulier qui sont d’ailleurs nombreuses dans le domaine agricole font face à une faible productivité et à une baisse de rendement de leurs exploitations.

Le projet couvre quatre (4) cantons d’intervention dans les préfectures de Tône et Tandjoare et touche directement 200 personnes dont au moins 150 femmes organisées dans l’activité maraîchère et autour des lots boisés.

Ainsi, Inades-Formation Togo entend initier un partenariat étroit avec les organisations de femmes productrices de la zone par le biais de l’Union régionale.

Partenaire financier

Fondation Niew Field (NF).

Projet Communautés Partenaires pour un Développement Inclusif

Avec la loi sur la décentralisation et les libertés locales, Inades-Formation Togo a opté pour l’accompagnement des cantons et communes afin de préparer les différents acteurs à mieux jouer leur rôle à travers l’organisation, la structuration et la responsabilisation des collectivités. Il s’agit donc d’appuyer ces collectivités dans la planification locale et la mise en œuvre des actions retenues. Le processus d’accompagnement aidera les communautés à répondre à un certain nombre de défis notamment la gouvernance locale, l’accès facile aux services sociaux de base, l’amélioration des revenus des populations et un environnement sain.

Le projet est mis en oeuvre pour favoriser l’implication de toutes catégories d’acteurs et plus particulièrement les personnes handicapées à la gestion des affaires locales. En effet le constat est que les personnes handicapées (PHs) ne sont généralement pas prises en compte dans les groupes de promotions culturelles ou économiques, les organes de développement (CVD, CCD, CDQ), dans la conception et la réalisation des infrastructures socio communautaires. Cette situation limite leur accès aux services rendus aux populations et aussi leur participation à l’animation de la vie communautaire ou lors des réunions publiques.

Par ailleurs, les mères des enfants handicapés aussi souffrent des regards des membres de leur famille et de la communauté dans laquelle elles vivent (faible considération, support de l’enfant…).

Les bénéficiaires directs du projet sont donc constitués des personnes handicapées et/ou de leurs familles, de leurs associations, les membres des CVD et CCD, les CDQ, les GEC, les leaders communautaires et religieux, les groupes socio-culturels et économiques, la chefferie d’Attitogon, de Momé, d’Atchangbadè et à d’Adéta.

Le projet couvre les cantons d’Attitogon, de Momé, d’Atchangbadè et la commune d’Adéta. Il s’agit d’œuvrer à l’intégration des PHs dans les comités de développement à la base et les associations socio culturelles, de promouvoir leur participation aux activités dans les collectivités.

Il a démarré en 2016 et prendra fin en 2019.

Partenaire financier :

Christian Bland Mission (CBM)