Dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale de la Femme Rurale célébrée le 15 octobre de chaque année, Inades-Formation Burundi a participé aux activités organisées par le Gouvernement du Burundi à l’occasion de la date du 15 octobre 2021.

Cette journée est perçue comme une occasion de reconnaitre les femmes rurales et leur rôle dans le développement du secteur agricole, dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et dans l’élimination de la pauvreté en zones rurales.

Femmes rurales de Giheta accompagnées par Inades-Formation Burundi ont participées aux cérémonies

Cadres d’Inades-Formation Burundi (en T-shirt blancs) ont répondu à l’invitation au stade des cérémonies officielles

Les cérémonies ont été organisées au chef-lieu de la commune Giheta sous le thème national « soutenons les efforts de la femme rurale dans les initiatives du développement ».  Au cours des cérémonies, les intervenants à savoir la représentante des femmes rurales, la Ministre de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre, Madame Hon. Imelde SABUSHIMIKE, le Représentant du PNUD au Burundi ainsi que la 1ère Vice-Présidente du Sénat du Burundi, Madame Hon. Denise NDADAYE ont tous reconnu la valeur de la femme rurale dans le développement du pays.

Discours du Représentant PNUD au Burundi et celui du Ministre en charge du genre

Hon. Dénise NDADAYE prononce un discours de circonstance aux publics

Faisant allusion à sa mission, Inades-Formation Burundi a beaucoup apprécié le contenu des allocutions du jour. Les intervenants ont sensibilisé les acteurs d’apporter leur contribution en matière de l’autonomisation économique des femmes en tant qu’accélérateur principal de transformation de leur société. L’apport des femmes rurales dans l’augmentation de la production, l’entreprenariat et la cohésion sociale à travers les coopératives est incomparable.

Représentant d’Inades-Formation Burundi aux cérémonies de remise prodigue des conseils aux lauréates

En marge des activités du jour, Inades-Formation Burundi a organisé des cérémonies de remise des certificats aux femmes de Giheta qui ont suivi les cours d’alphabétisation des adultes. Des conseils ont été donnés aux lauréates pour les encourager à contribuer dans la promotion de l’agriculture familiale. En effet, on constate que le travail de la femme rurale est sous-évalué et moins reconnu car il est assimilé au travail domestique. Or, leur rôle est non moins négligeable dans l’agriculture familiale qui fait vivre plus de 90% de la population burundaise. Bien plus, en matière de l’alimentation, plus de 80% de la nourriture au Burundi proviennent de l’agriculture familiale.

A cours de cette année et dans le but d’inverser les tendances, Inades-Formation Burundi a dispensé des cours d’alphabétisation et de renforcement des capacités des femmes rurales membres des coopératives. Durant 6 mois, elles ont appris à écrire, à lire et à faire le calcul élémentaire. Les connaissances en matière d’hygiène afin de faire face à certaines maladies comme la malaria, les maladies des mains sales et le covid-19 n’ont pas été ignorées dans l’esprit d’avoir des ménages résilients aux maladies. Elles ont également bénéficié des matières en rapport avec la nutrition, la protection de l’environnement et les groupements d’épargne-crédit pour leur auto-promotion. Tout cela contribuera à l’autonomisation de la femme.

Femmes rurales lauréates qui étaient présentes à la remise des certificats d’alphabétisation

Au cours de cette journée, Inades-Formation Burundi a décerné des certificats d’alphabétisation à 86 lauréates. Les lauréates ont été félicitées pour l’effort fourni malgré leurs multiples responsabilités familiales car l’étape franchie constitue un succès de taille de la communauté rurale, précise Madame NINAHAZA Micheline l’Administrateur de la Commune Giheta dans son mot d’ouverture des cérémonies de remise.

L’Administrateur de la Commune Giheta prononce son discours d’ouverture de la remise des certificats aux lauréates qui ont suivi l’alphabétisation

D’après le chef du projet au sein d’Inades-Formation Burundi, le certificat n’est pas une fin en soi, elles sont encouragées de continuer à s’exercer en lisant les livrets octroyés, qui se trouvent à la coopérative.  Elles ont été encouragées de mettre en pratique la formation reçue en contribuant aux activités de la coopérative, en prenant les procès-verbaux pendant les réunions. La formation reçue va les aider à écrire des lettres, d’exercer le petit commerce en impliquant le calcul élémentaire. La fixation d’une vision d’auto développement de leurs ménages est base à capitaliser. En plus, elles sont encouragées de manifester toujours leur compétence en se faisant élire au niveau des coopératives et des comités collinaires pour améliorer leur position dans la société.

Remise des certificats à 86 femmes rurales lauréates

Notons que cette activité rentre dans la mise en œuvre de politique institutionnelle genre 2016-2025 qui s’inspire de la politique nationale genre « PNG » 2012-2025. C’est une référence pour limiter voire éliminer toute sorte d’inégalités base sur le genre et pour contribuer à l’autonomisation des femmes en générale et des femmes rurales en particulier.

Vue des bénéficiaires des certificats d’alphabétisation

Communication -Inades-Formation Burundi