Inades-Formation Burkina était au cours du mois d’avril 2019 en campagne de sensibilisation auprès des élèves de la province du Sanmentenga dans la région du Centre-Nord du Burkina. La sensibilisation qui a porté sur le bien-être des équidés de trait s’est déroulée sous forme de théâtre forum.  Cette activité s’inscrit dans le cadre de l’exécution par Inades-Formation Burkina du projet d’appui au renforcement des moyens d’existence des communautés par la promotion du bien-être des équidés de trait dans la région du Centre-Nord. Le financement et l’appui technique de ce projet est assuré par Brooke Afrique de l’Ouest pour la période 2017-2021.

Les lycées de Kaya, Boussouma, Korsimoro, Ziga dans la province du Sanmentenga ont accueilli entre le 8 et le 30 avril les séances de sensibilisation sur le bien-être des équidés de trait.  L’objectif de cette activité : sensibiliser les élèves sur les principes du bien-être des équidés de trait et l’importance de l’âne dans les ménages. Les prestations théâtrales ont été assurées par la troupe du Théâtre de l’espoir de l’illustre comédien burkinabé, Hippolyte Ouangrawa alias  M’Ba boanga (« cher âne » en langue mooré). Dans la plus part des lycées où elle est passée, la troupe théâtrale a joué devant environ un millier d’élèves qui avaient à leurs coté les responsables des établissements et le corps enseignants.

Au sujet de l’âne, dans les différentes séquences de la prestation, la troupe du Théâtre de l’espoir de M’Ba boanga a abordé les questions de son rôle important dans la vie des ménages,  son alimentation, ses soins vétérinaires, son habitat. C’est sous un regard attentif et souvent amusé que les élèves ont suivi les prestations. Suivant le principe du théâtre forum, les élèves qui étaient au rendez-vous des séances de sensibilisation ont été invités à intervenir pour décrier le comportement de certains acteurs de la pièce théâtrale. A la fin du spectacle au Lycée Municipal de Kaya, Pascal Sawadogo, un des élèves avance : « J’ai mieux compris que l’âne est important dans la vie des êtres humains et qu’il doit être bien traité. Je n’accepterai plus la maltraitance d’un âne sous mes yeux ».

Inades-Formation Burkina cherchait à travers ces actions de sensibilisation à développer chez les élèves des comportements favorables au bien être des équidés de trait dans leurs différents milieux de vie. Les élèves sont de grands utilisateurs des équidés de trait au sein des ménages pour les travaux champêtres et domestiques, surtout pendant les vacances. C’est également eux qui sont chargé de s’occupent des ânes dans la famille. Ils constituent alors un public cible important du projet exécuté par Inades-Formation Burkina pour le bien-être des équidés.

No votes yet.
Please wait...