Offre d'emploi

Appel d'offre

Adaptation au Changement Climatique au Burundi

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Adaptation au Changement Climatique pour la protection des ressources En eau et Sol (ACCES) de la GIZ.

Inades-Formation Burundi intervient cette année 2018 dans  le Projet ACCES (Adaptation au Changement Climatique pour la protection des ressources en Eau et Sol) et le PRODEMA-FA (Projet de Productivité et de Développement des Marchés Agricoles – Financement Additionnel). Son action avec le projet GIZ/ACCES consiste en la mise en œuvre des mesures d’adaptation au changement climatique dans les trois zones d’intervention du projet ACCES/GIZ qui sont les communes Isare et Mutambu en province Bujumbura, ainsi que Marangara en province Ngozi. La convention en cours va jusqu’au mois de Juin 2018.

Quant au PRODEMA-FA, il s’agit d’assurer l’exécution du projet dans trois communes de la province Kirundo et dans deux communes de la province Muramvya.

Compte tenu de l’impact du changement climatique sur la dégradation des sols et sur la sécurité alimentaire de la population, les appuis prévus dans le cadre du projet ACCES consistent à poursuivre les actions de sensibilisation des communautés accompagnées des zones jugées plus vulnérables. Ces zones se trouvent dans les communes Isare, Marangara et Mutambu. Ces actions de sensibilisation se font dans la prise de conscience de l’existence du changement climatique et dans la mise en œuvre des mesures d’adaptation. Les mesures choisies par le projet portent sur la gestion intégrée des ressources en eau et sols, la protection du patrimoine agricole, la mise à disposition aux communautés des semences des variétés adaptées au changement climatique, ainsi que la protection des infrastructures socio-économiques et leur pérennisation.

 

Le groupe cible est constitué par les exploitants des sous-bassins versants de Kidasha et Bihangare de la commune de Marangara en province Ngozi, ceux du sous bassin versant de Kwigere de la commune Isare, ainsi que ceux des sous-bassins versants de Murambi et Rubanda en commune Mutambu de la province de Bujumbura. Les bénéficiaires de la zone d’intervention sont constitués par 864 ménages formés par 3849 producteurs.

Les bénéficiaires indirects sont constitués par des populations des zones administratives de ces bassins versants. A ceux-là il faut ajouter les agents de l’administration communale qui ne résident pas dans la zone d’intervention mais qui bénéficient des appuis en formation de la part du projet, les populations avoisinantes qui peuvent bénéficier des services ou des impacts du projet.

Continuez votre lecture...

Actualités

KCOA-PCAC : DESCRIPTION DU  PROJET

Continent le plus touché par la famine et la malnutrition, l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique Centrale est aujourd’hui au centre de grandes révolutions. C’est d’autant

Actualités

KCOA-PCAC : Les acteurs du projet étaient  réunis.

La rencontre de coordination du Pôle de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique Centrale (KCOA-PCAC) a eu lieu le 5 septembre dernier. L’échange était principalement

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.