Un(e) Assistant(e) technique Suivi-évaluation pour l’unité de coordination du PAE (Programme Agroécologie de la CEDEAO)

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Mobilisé pour la promotion et l’accompagnement des transitions agroécologiques en Afrique de l’Ouest, le consortium AVSF-IRAM-INADES International  recherche :

Un(e) Assistant(e) techniques Suivi-évaluation pour l’unité de coordination du PAE (Programme Agroécologie de la CEDEAO)

  1. Contexte

Depuis début 2018, le consortium AVSF-IRAM-INADES International, apporte une assistance technique à l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation de la CEDEAO, pour la mise en œuvre du Programme d’appui à la transition agroécologique en Afrique de l’Ouest (PATAE). Ce programme a démarré grâce à un premier financement de l’Agence Française de développement pour une durée de 4 ans. L’objectif est d’accompagner l’intensification agroécologique dans la sous-région afin de favoriser l’émergence, l’adoption et la diffusion de pratiques écologiquement intensives et durables dans les exploitations familiales. Le programme vise :

  • d’une part, à soutenir des projets de terrain favorisant les transitions agroécologiques au niveau local (un appel à propositions lancé en 2018 a débouché sur la sélection de 15 projets en cours de démarrage, répartis entre le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Sénégal, et le Togo)
  • d’autre part, l’animation d’échanges et de capitalisations alimentant des politiques publiques favorables aux transitions agroécologiques dans la région

Pour ce faire, une Unité de Coordination du Projet (UCP), a été mise en place au sein de l’ARAA à Lomé. Elle était composée initialement d’un coordinateur, d’un responsable administratif et financier et d’une secrétaire.

La CEDEAO a obtenu en 2019 un financement additionnel de l’Union Européenne pour une durée de 5 ans, afin de compléter et étendre ce programme dans les 15 pays de la CEDEAO. Le PAIAD (projet d’appui à la diffusion et à la mise en œuvre de bonnes pratiques d’intensification agricoles durables) vise le soutien à la formation agricole et aux dispositifs d’appui-conseil et de vulgarisation des innovations technologiques pour l’intensification agricole durable adaptées aux modes de production des petits producteurs dans les filières cibles. L’UCP a ainsi été renforcée par d’autres experts notamment une assistante technique à la coordination, un chargé de formation et d’appui conseil, un comptable. Le PATAE et le PAIAD forment désormais le Programme Agroécologie (PAE) de la CEDEAO.

Afin d’étoffer l’Unité de Coordination du PAE pour assurer les activités complémentaires et l’extension du programme, le consortium AVSF-IRAM-INADES International recherche : un(e) Chargé(e) de Suivi-évaluation du programme

  1. Missions principales, profil et compétences requises
Localisation Missions principales Profil et compétences requises
  • Abuja – Nigéria, au sein de la Direction de l’Agriculture et du Développement rural de la CEDEAO
  • Déplacements professionnels fréquents à prévoir dans l’ensemble des pays membres de la CEDEAO

·        Suivre,-évaluer et valoriser le programme au profit des politiques et projets de la CEDEAO, en lien avec le reste de l’équipe de l’UCP à Lomé et les correspondants nationaux dans les pays.

·        Mettre en place un dispositif de suivi-évaluation et capitalisation intégrant des outils de suivi et de collecte de données du Programme et des projets de terrain (projets agroécologie, centres de formation en agroécologie, partenariats OPA- recherche-centre de formation)

·         Ajuster les modes de production des références dans les projets de terrain et suivi de l’élaboration des capitalisations par les projets

·        Accompagner, en lien avec les correspondants nationaux, la réalisation de capitalisations transversales sur le programme et les pratiques innovantes en matière d’agroécologie

·        Suivre l’élaboration et les résultats des cadres de concertation nationaux

·        Appuyer les activités et l’animation de l’Alliance pour l’Agroécologie en Afrique de l’Ouest (3AO), à partir des thématiques nationales les plus propices à une concertation et intégration régionale

·        Développer des liens entre les expériences de terrains, les cadres de concertation et l’élaboration de politiques publiques régionales favorables à la transition agroécologique.

·        Suivre des différentes initiatives en matière d’agroécologie et d’adaptation au changement climatique au niveau de la DADR à Abuja (Alliance Ouest-Africaine pour l’Agriculture Intelligente face au Climat, West Africa Ecological Organic Agriculture (EOA) Cluster, projet AMCC+AO, Programme Agroécologie FAO, Grande Muraille Verte, Projet AIC/BOAD, Programme de restauration des terres dégradées, WAICSA, etc.)

Ingénieur ou équivalent (Bac + 5 au moins) (Agronomie, Agroéconomie, environnement, socio-économie, développement international et gestion de projet) avec expériences (10 ans) en suivi-évaluation et agriculture durable

Une expérience de suivi-évaluation et capitalisation dans des programmes et dispositifs régionaux multi-acteurs serait un plus.

Une bonne maitrise du français et de l’anglais, lu, écrit et parlé, est indispensable.

Bonne connaissance des outils informatiques (au moins logiciels MS Office Word, Excel, Powerpoint)

Une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine du développement rural et de programmes liés directement ou indirectement à la mise en œuvre de pratiques agroécologiques en milieu rural et paysan est requise.

La possession d’un diplôme de niveau supérieur à ce qui est prévu, réduit le nombre d’années d’expérience requis de 3ans.

  1. Conditions du contrat de travail
  • Durée du projet : 2018-2024
  • Durée du contrat 1 an – renouvelable jusqu’à la fin du projet
  • Début du contrat : 1er avril 2022
  • Statut : consultant

Les candidat(e)s intéressé(e)s adresseront leur candidature, lettre de motivation et CV (maximum 5 pages, police de caractère 11 minimum) en français ou en Anglais avant le 6 février 2022

E-mail : recrut@avsf.org

Avec la référence « AT Suivi-évaluation PAE ».

Continuez votre lecture...

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.