Offre d'emploi

Appel d'offre

Une rencontre de partage d’expériences de haut niveau tenue à Lomé

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

[av_image src=’https://www.inadesformation.net/wp-content/uploads/2017/05/Togo_atelier_Inades.jpg’ attachment=’7285′ attachment_size=’full’ align=’center’ styling= » hover=’av-hover-grow’ link= » target= » caption=’yes’ font_size=’14’ appearance=’on-hover’ overlay_opacity=’0.4′ overlay_color=’#000000′ overlay_text_color=’#ffffff’ animation=’top-to-bottom’ admin_preview_bg= »]
Les participants à l’atelier sous-régional de partage sur le financement agricole
[/av_image]

[av_textblock size= » font_color= » color= » admin_preview_bg= »]

Un atelier sous-régional de partage autour du projet de capitalisation sur le partenariat innovant pour l’accès des petits producteurs au crédit agricole au Togo s’est tenu, les mardi 11 et mercredi 12 avril 2017, à Lomé.

L’objectif est de diffuser et partager les résultats de cette expérience en vue d’identifier les axes de mise à l’échelle et de plaidoyer pour un meilleur accès des producteurs ouest africains au financement agricole.

Cette rencontre sous-régionale sur le financement de l’agriculture familiale a été organisée par l’Institut Africain pour le Développement Economique et Social-Centre Africain de Formation (Inades-Formation Togo), en collaboration avec Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF), FUCEC-TOGO et la Centrale des Producteurs de Céréales du Togo (CPC-Togo). Il a regroupé des organisations professionnelles agricoles et des systèmes de financement décentralisés venus du Burkina-Faso, du Bénin, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Togo. On note également la présence de divers autres acteurs relevant des ONG, des institutions étatiques et sous régionales.

La rencontre s’est inscrite dans le cadre du projet de capitalisation sur le partenariat innovant pour l’accès des petits producteurs au crédit agricole au Togo financé par l’Agence Régionale pour l’Agriculture et l’Alimentation (ARAA) de la CEDEAO sur le programme PASANAO, projet mis en œuvre par Inades-Formation Togo et ses partenaires AVSF, FUCEC-Togo et CPC-Togo. Le partenariat a été initié sur le projet d’appui à la filière céréalière qu’Inades-Formation Togo, AVSF et la CPC-TOGO ont mis en œuvre entre 2010 et 2011, en vue de permettre l’accès aux crédits intrants et warrantage aux petits producteurs céréaliers. Ce partenariat qui a réuni la CPC-Togo et deux institutions de micro finance (FUCEC-Togo et WAGES) avec l’appui d’Inades-Formation et AVSF, a permis d’accompagner des milliers de producteurs sur toute l’étendue du territoire. Sur la base des résultats obtenus, toutes les parties prenantes ont jugé intéressant de capitaliser cette expérience et de la diffuser au niveau de la sous-région. L’atelier a permis également, aux participants togolais, de bénéficier des expériences des autres pays en matière de financement de l’agriculture familiale. Ceci, pour qu’à la fin, ils puissent définir des leviers sur lesquels des actions futures peuvent êtres bâties.

En ouvrant les travaux, le représentant du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, M. Nomagnon Koami Messan, a indiqué que l’éradication de la faim est plus que jamais un des véritables défis auxquels le monde est confronté. Selon lui, il faut mobiliser les énergies et les forces pour définir des leviers sur lesquels l’on peut baser le développement de l’agriculture.  « Les exploitations agricoles familiales constituent la base de la production durable de biens alimentaires et de services qui concourent à la sécurité et à la souveraineté alimentaire des populations », a rappelé M. Sena Kwaku ADESSOU, Directeur d’Inades-Formation Togo. Cependant malgré les mesures prises par les Chefs d’Etat à Maputo d’allouer un minimum de 10% de leurs budgets nationaux à l’agriculture, des efforts restent à faire pour rendre effectif le financement de l’agriculture surtout l’agriculture familiale. Le représentant du Directeur exécutif de l’ARAA/CEDEAO, M. Septime Houssou-Goe a, pour sa part, réitéré l’engagement de son agence à accompagner tous les partenaires qui souhaitent contribuer à promouvoir l’agriculture.

[/av_textblock]

Continuez votre lecture...

Actualités

KCOA-PCAC : DESCRIPTION DU  PROJET

Continent le plus touché par la famine et la malnutrition, l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique Centrale est aujourd’hui au centre de grandes révolutions. C’est d’autant

Actualités

KCOA-PCAC : Les acteurs du projet étaient  réunis.

La rencontre de coordination du Pôle de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique Centrale (KCOA-PCAC) a eu lieu le 5 septembre dernier. L’échange était principalement

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.