Réduire l’exclusion des personnes handicapées

Projet « Communautés Partenaires  pour un Développement Inclusif » d’Inades-Formation Togo réduit l’exclusion des personnes handicapées

« L’exclusion est plus chère que l’inclusion »

Du développement local au développement local inclusif, Inades-Formation Togo met aujourd’hui le focus sur la prise en compte des groupes vulnérables dans son travail quotidien et dans l’accompagnement des communautés. 

Remise de canne blanche lors de la journée portes ouvertes à Attitogon-Togo

Dans l’exécution du Programme d’Appui à la Gouvernance locale et à la Valorisation des Initiatives Endogènes (PAGVIE), Inades-Formation Togo met en œuvre avec son partenaire Christian Blind Mission (CBM), un nouveau projet dénommé « Communautés Partenaires pour un Développement Inclusif ».  Les cantons d’Attitogon, Momé Atchangbadè et la commune d’Adéta constituent les zones cibles de ce projet qui prend en compte les groupes vulnérables en particulier  les personnes handicapées, souvent  exclues du  développement local.

Trois résultats sont entendus au terme de ce projet, à savoir:

  • les personnes handicapées sont représentées dans les organes et participent au développement de leur communauté ;
  • les services sociaux de base sont facilement accessibles aux personnes handicapées dans les communautés locales ;
  • la situation économique des personnes handicapées est améliorée.

Inades-Formation Togo, après une étude de base dans ces quatre (4) communautés avec l’appui financier de ses partenaires Pain Pour Le Monde (PPLM) et Christian Blind Mission (CBM), a procédé aux activités de lancement officiel dans les zones ciblées et aux formations de certains acteurs clefs (chefferie, Comité de Développement à la Base, leaders d’opinion, communautaires, religieux, Groupes d’Epargne et de Crédit, quelques autres partenaires) sur le Handicap et le Développement Inclusif.

En outre, quatre (4) journées portes ouvertes ainsi que des émissions radiophoniques à l’initiative des médias locaux (radios de proximité) ont été également animées dans ces collectivités afin d’éveiller la conscience citoyenne sur l’importance de la prise en compte du handicap dans les initiatives de développement communautaire.

Dans cette dynamique d’accompagnement, trois (3) pôles sont essentiellement touchés : l’inclusion des comités de développement à la base et des textes tels les plans de développement, l’accès facile aux infrastructures socio communautaires et aux mécanismes financiers à la base en milieu surtout rural pour les personnes handicapées et la jouissance effective des droits des personnes handicapées dans les familles et les communautés.

Les changements à l’actif de ce projet

Depuis sa mise en œuvre, grâce aux formations et sensibilisations sur les droits des personnes handicapées, les autorités locales dans les zones d’intervention, invitent les personnes handicapées voire leurs associations aux réunions communautaires.

16% des comités de Développement à la Base ont été rendu inclusifs (6 sur 38) et comportent chacun une personne handicapée dans les bureaux. Le renouvellement des autres comités se poursuit en 2017 et seront également rendus inclusifs.

Inades-Formation Togo a désormais un partenaire clé représenté par la plateforme des journalistes dénommée « Journaliste-Handicap » comme canal de communication pour appuyer et renforcer la sensibilisation des communautés.

Formation des Personnes Handicapées sur les AGR-Togo

Le projet a contribué à changer l’architecture de certains édifices publics à Adéta et Momé en les rendant inclusifs à travers l’adjonction des rampes, permettant ainsi aux personnes handicapées d’avoir un accès facile auxdits édifices. « Je peux venir maintenant dans votre bureau, directeur« . Telle est l’expression d’une personne handicapée motrice à l’endroit du Directeur du Collège d’Enseignement Général (CEG) de la ville d’Adéta.

Dans ce même élan, Inades-Formation Togo a aussi rendu son bureau national inclusif.