Les producteurs de cacao ivoiriens et leurs sociétés coopératives ont souvent des capacités méthodologiques et techniques insuffisantes pour plaider en faveur du changement structurel de leurs conditions de vie et de travail et de celles de leurs membres. Cette situation limite leur participation aux discussions techniques au niveau national et international pour un secteur cacaoyer plus durable.

C’est pourquoi Inades Formation Côte d’Ivoire avec l’appui technique et financier de l’ONG INKOTA exécute le projet de « Renforcement des organisations de la société civile et organisations de producteurs de cacao dans le dialogue politique en Côte d’Ivoire » afin de corriger ces insuffisances.

Ce projet vise à contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre de stratégies et de mesures visant à assurer un revenu décent aux familles de cultivateurs de cacao.  En effet, il s’agit de renforcer les capacités des acteurs de la société civile et des organisations des producteurs afin qu’ils fassent des propositions constructives et novatrices dans le cadre de processus de dialogue internationaux et nationaux pour la durabilité du cacao.

Pour mener à bien les activités dudit projet, une plateforme de la société civile et des organisations de producteurs pour la défense des droits des producteurs de cacao a été mis en place. Cette plateforme comprend 7 organisations de la société civile et 16 sociétés coopératives de producteurs de cacao.

Plusieurs activités ont été menées dans le cadre du renforcement des capacités des organisations professionnelles. Un projet de manuel de plaidoyer a été également élaboré pour servir de guide et coordonner les activités de plaidoyer de cette plateforme. Ce document a l’objet de validation au cours d’un atelier qui a réuni 27 membres de la plateforme.

A l’issue des analyses critiques en commission et des échanges en plénière, le manuel de plaidoyer a été validé à l’unanimité sous réserve de la prise en compte des observations et recommandations dans la version finale. Les participants ont reconnu la qualité du document qui a été soumis à leur appréciation. Toutefois, ils ont invité les rédacteurs du manuel à ajuster le manuel afin de l’améliorer.

L’atelier a été marqué par la présence de Mesdames CHRISTIAN JULIA et BING JULIANE respectivement Chargé de campagne de FERN et chargé de programme de INKOTA.