Développement des systèmes d’information sur les marchés agricoles (SIM)

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Inades-Formation expérimente avec les producteurs agricoles dans plusieurs pays des systèmes d’information sur les marchés (SIM) autogérés par ces derniers. Ces SIM permettent notamment aux producteurs de renforcer leur pouvoir de négociation face aux commerçants.

D’après la définition de la FAO : « Un SIM est un service normalement opéré par le secteur public, qui collecte des informations régulières sur les prix et dans certains cas, sur les quantités des produits agricoles largement commercialisés dans les marchés de groupage ruraux, les marchés de gros et les marché de détail, et qui communique ces informations en temps utile et régulièrement, par le biais de différents médias, aux agriculteurs, commerçants, fonctionnaires du gouvernement, décideurs et autres personnes intéressées ».

L’objectif d’un SIM est d’aider principalement les agriculteurs à suivre les tendances du marché et à s’assurer que leur production répond à la demande en vue de tirer le meilleur profit de leur effort. En somme, le SIM contribue au renforcement du pouvoir de négociation des petits producteurs face aux commerçants. Il vise à les aider à :
-  Réduire les risques liés à la commercialisation ;
-  Décider où vendre leurs produits agricoles ;
-  Vérifier que les prix offerts sont conformes au cours du marché ;
-  Décider s’il convient ou non d’emmagasiner leurs produits ;
-  Décider de l’opportunité de produire « hors saison ».

Toutefois, il est à noter que dans la plupart des cas, les SIM mis en place depuis les années 1980 pour accompagner la libéralisation des marchés ont été fréquemment critiqués pour leur incapacité à répondre aux besoins des opérateurs, leur lourdeur administrative et leur fragilité financière.

Depuis, de nouvelles opportunités ont permis de rénover ces services : développement des NTIC, décentralisation des systèmes d’information, rapprochement des SIM des organisations professionnelles, etc.

La vision du SIM pour Inades-Formation consiste à développer des SIM comme centres de services autogérés, performants et durables dans leur fonctionnement au service des petits producteurs. Cette vision se décline en ces points essentiels suivant :
-  Les informations diffusées répondent aux besoins réels des principaux acteurs que sont les producteurs et leurs organisations (types d’information, nombre d’information, qualité de l’information) ;
-  Les principaux bénéficiaires reçoivent directement l’information à travers leurs organisations à la base (SIM ciblé) ;
-  Les acteurs gèrent eux-mêmes le dispositif qui doit être simple, flexible et moins coûteux dans son fonctionnement (SIM autogéré) ;
-  Les acteurs à travers leurs organisations mutualisent la prise en charge financière du fonctionnement du dispositif (SIM à financement décentralisé).

Plusieurs expériences de SIM sont en cours actuellement dans le réseau Inades-Formation notamment au Burkina Faso dans les filières anacarde et sésame, en côte d’Ivoire (maïs), au Togo (céréales et semences) et en RD Congo (Riz, maïs, manioc, arachide dans la province de l’Equateur et maïs et riz dans la province du Kassaï Occidental).

Tous ces SIM ont été réaménagés ou bâtis sur le modèle autogéré, donnant plus de possibilités aux Organisations Paysannes bénéficiaires d’assurer durablement des services d’accès aux informations sur les marchés à leurs membres et autres communautés rurales. De nouvelles initiatives de développement de SIM autogérés sont prévues dans le réseau Inades-Formation notamment au Burkina Faso et au Burundi.

JPEG - 88 ko
Outil de diffusion des informations sur les prix dans un marché au Togo

Alphonse Kouamé
Chargé de programme ECAGRI
Inades-Formation / Secrétariat Général

Continuez votre lecture...

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1- Faire le don par mobile money

WaveOrange MoneyMtn Mobile Money Mobile Money

Veuillez utiliser l’un des moyens mobile money ci-dessous:

  • Wave : +225 99 9999999
  • Orange Money : +225 99 9999999
  • Mtn Money : +225 99 9999999
  • Moov Money : +225 99 9999999

Nb: Faites l’opération avec votre propre téléphone vers le compte mobile money choisi. Puis, nous vous prions de renseigner le formulaire ci-dessous en reportant le numéro de la transaction que vous venez de faire afin de nous informer. Nous vous remercions.

2. Informez-nous de votre don

Mes informations personnelles

Vos données personnelles ne seront pas communiquées à des tiers.

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.