Inades-Formation Burundi: Vers un partenariat effectif avec l’Université du Burundi pour une agriculture familiale scientifiquement soutenue

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Bujumbura,  27 Déc. 2021 –  Engagé depuis 2013 dans la promotion d’une alimentation saine, durable et suffisante pour tous, Inades-Formation Burundi entreprends une nouvelle ère d’une étroite collaboration avec les grandes institutions de recherche en l’occurrence l’Université du Burundi.  La formalisation de ce partenariat est amorcée par la participation active dans l’organisation de l’atelier de partage des résultats de la recherche portant sur les pratiques culturales du Burundi sous le thème « Polycultures versus monocultures dans les systèmes agricoles du Burundi, des idées reçues à l’école du paysans.  Cette activité s’est déroulée dans les enceintes de cette université en date du 27 décembre 2021 sous le lead de son Centre de Recherche en Sciences des productions Animales, Végétales et Environnementales « CRAVE ».

                  Vue globale des participants aux cérémonies d’ouverture

Le public était composé par les différentes institutions de recherche ; les ONG tant nationales qu’internationales œuvrant dans le secteur agricole dont les organisations membres de la plateforme sur l’agriculture familiale appelé Groupe de Plaidoyer Agricole « GPA » impliqué dans la défense des intérêts des exploitants familiaux ; les jeunes enrôlés au cycle master dans les diverses disciplines de recherche à l’Université du Burundi  et les médias. Le choix de ces participants a été guidé par leur rôle dans le développement du secteur agricole et leur probable contribution dans la démarche d’élaboration du plan national de l’agriculture familiale et sa mise en route conformément aux orientations du plan d’action global 2019-2028 de la décennie. Au nom du Recteur de l’Université du Burundi, le Directeur de la Recherche et de l’Innovation, Dr NTWUNZWENIMANA Mélance a dirigé les cérémonies d’ouverture.

Dans son discours, le Directeur d’Inades-Formation Burundi, Monsieur NIGEZE Joseph a fortement reconnu leur implication dans les préparatifs de l’activité. Il a saisi le moment pour partager à l’audience les principaux champs d’actions de l’institution et il a martelé son engagement pour d’autres occasions futures afin de renforcer les synergies d’action avec l’Université du Burundi et ses centres de recherche au service du bien commun.

Le Directeur d’Inades-Formation Burundi, Monsieur NIGEZE Joseph prononce son discours

Déterminé dans la mise en œuvre de la Décennie des Nations Unies sur l’Agriculture Familiale 2019-2028, dans le but d’agir localement, Inades-Formation Burundi a du coup présenté la thématique « agriculture familiale, au cœur des systèmes agricoles durables au Burundi ». A base du cadre général de l’agriculture familiale et en lien avec la mission d’Inades-Formation Burundi,  le Chargé du Plaidoyer et de la Communication, Monsieur HAVYARIMANA Richard a exposé la thématique ci-haut évoqué. Il a développé l’approche utilisée dans l’accompagnement des exploitants familiaux et la recherche-action comme  méthodes privilégiées pour garantir les systèmes agricoles  durables au Burundi selon sa situation géographique. Il a prouvé une nette liaison entre la durabilité au vrai sens du terme et l’agriculture familiale visiblement moins intéressée au travers des investissements de grande envergure au niveau national. Cette minimisation de l’agriculture familiale est décourageante dans un contexte où  presque 100% des produits alimentaires proviennent des efforts des petits exploitants familiaux. Il a embrayé sur les avantages et les opportunités qui se dessinent pour que ce domaine soit suffisamment appuyé dans l’esprit de traduire en application la décennie à laquelle on est engagée et assurer durablement la survie de tous les citoyens.

Exposé de Monsieur HAVYARIMANA Richard d’Inades-Formation Burundi

Pour soutenir durablement l’agriculture familiale, Inades-Formation Burundi en tant que praticien, encourage la recherche-action sur les biofertilisants et les bio-pesticides ainsi que d’autres méthodes naturelles utilisées par les agriculteurs dans le traitement des maladies et ravageurs des plantes dans l’esprit de produire sans détruire. Toutes ces innovations sont directement accompagnées sur terrain en vue de stimuler l’appropriation effective par les producteurs agricoles.

En plus de l’expertise d’Inades-Formation Burundi, d’autres conférenciers ont abordé des sujets similaires. L’efficience biologique, nutritionnelle et économique de l’association manioc-maïs-haricot dans les régions naturelles du Kirimiro et du Mirwa a été présenté par Monsieur SIBOMANA Remy cadre de l’Appui au Développement Intégral et à la Solidarité sur les Collines « ADISCO » (membre du GPA). L’analyse semblable portant principalement sur  la méthodologie et les applications de l’association Manioc et Haricot a été communiquée par le Prof. KABONEKA Salvator, enseignant à l’Université du Burundi. Enfin, l’autre enseignant de la même Université,  Prof. NDIMANYA Patrice a introduit l’origine du dogme monoculture-polyculture comme un outil au service de la gestion des risques, de la résilience des communautés et des écosystèmes.

Exposé du Prof. KABONEKA Salvator de l’Université du Burundi

Outre la compréhension commune de certaines notions issues de l’école du paysan en matière de l’agriculture familiale, à travers les résultats d’analyses partagés, les participants ont compris que la polyculture est plus efficace que la monoculture. Il est plus logique dans un pays qui vit essentiellement de l’agriculture à plus de 90% comme le Burundi. Les échanges ont unanimement permis à l’audience de manifester l’urgence de changer les mentalités et adopter les systèmes agricoles fondés sur l’agriculture familiale. L’intention est de minimiser les risques évidents suite à l’investissement uniquement dans l’agrobusiness. Les participants ont remercié  l’Université du Burundi et ses partenaires pour avoir accepté de tels débats en milieu académique pour éclairer toute la communauté burundaise. Ils ont par conséquent sollicité d’organiser prochainement d’autres conférences pour approfondir séparément lesdits sujets en priorisant l’agriculture familiale qui est à la base.

Organisation du panel en plénière

Inades-Formation Burundi se réjouit de l’étroite collaboration avec les  institutions nationales de recherche de renommée dont l’Université du Burundi. Ce cadre va impérativement contribuer au développement durable du pays grâce à la validation scientifique des données et à la mise à l’échelle nationale des résultats de la recherche-action en cours d’expérimentation dans les exploitations familiales.

Pour motiver les partenaires y compris Inades-Formation Burundi, tous les animateurs des conférences mensuelles de l’exercice 2021, l’Université du Burundi leur ont décerné des attestations de communication scientifique.

Décernement de l’attestation de communication scientifique au conférencier d’Inades-Formation Burundi

Continuez votre lecture...

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1- Faire le don par mobile money

WaveOrange MoneyMtn Mobile Money Mobile Money

Veuillez utiliser l’un des moyens mobile money ci-dessous:

  • Wave : +225 99 9999999
  • Orange Money : +225 99 9999999
  • Mtn Money : +225 99 9999999
  • Moov Money : +225 99 9999999

Nb: Faites l’opération avec votre propre téléphone vers le compte mobile money choisi. Puis, nous vous prions de renseigner le formulaire ci-dessous en reportant le numéro de la transaction que vous venez de faire afin de nous informer. Nous vous remercions.

2. Informez-nous de votre don

Mes informations personnelles

Vos données personnelles ne seront pas communiquées à des tiers.

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.