Inades-Formation Côte d’Ivoire : conférence débat sur les semences paysannes et le droit à l’alimentation

photo de famille conf

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Les mercredi 22 et jeudi 23 mars 2022, au foyer Jeune Viateur de Bouaké, Inades-Formation Côte d’Ivoire, en collaboration avec la Coalition pour la Protection du Patrimoine du Génétique Africain (COPAGEN), a organisé une conférence débat sur le thème « les semences paysannes et le droit à l’alimentation ».

L’objectif de cette conférence était de contribuer à éclairer le public sur les enjeux liés aux semences paysannes en matière de réalisation du droit à l’alimentation et à la souveraineté alimentaire.

Etaient présents à cette conférence plusieurs agriculteurs en provenance des régions des régions du Gbeke, du Tchologo et de la Bagoué, les représentants régionaux des structures étatiques et communales, notamment, le Ministère d’Etat Ministère de la l’Agriculture et du développement rural, le Ministère de l’environnement et du développement durable ; le Ministère du commerce, le Ministère des ressources animales et halieutique, la Mairie, la direction du marché de gros de Bouaké et des producteurs semenciers.

La conférence a été ouverte par trois allocutions à savoir celle de la représente du Maire de Bouaké, Madame KEITA MASSANDIE TOURE, Conseillère Municipale, suivie de la directrice d’Inades-Formation Côte d’Ivoire, Mme Zéi Pauline et enfin le discours d’ouverture de la Directrice Régionale du Ministère d’Etat Ministère de l’Agriculture et du développement rural, Mme Assamoi Yvette.

La conférence en elle-même a été articulée autour de trois communications.

La première communication qui avait pour thème : Semences paysannes ou semences industrielles : Quel choix pour la concrétisation du droit à l’alimentation ? Elle a été faite par le Secrétaire Exécutif de la COPAGEN, Monsieur SEKELI Jean-Paul. Cette communication a présenté le contexte générale des semences en Côte d’Ivoire, a montré le niveau de contribution de chaque type de semence au droit à l’alimentation. 

La deuxième communication sur le thème :  Semences paysannes de quoi s’agit-il ? a été faite par Dr SIENE Ambroise, enseigneur chercheur à l’université Péléforo GON COULIBALY (Korhogo). Cette communication a mis l’accent sur le concept de semences paysannes, ses avantages et pourquoi les valoriser.

La troisième communication sur le thème « la place des semences paysannes dans les politiques publiques et les cadres de régulation en Côte d’Ivoire » a été présentée par Madame Assamoi Yvette, Directrice Régionale de l’agriculture et du développement rural de Gbêkê.

Les trois communications ont été suivies d’échanges qui ont essentiellement porté sur les points suivants :

  • La vision de l’état sur les OGM ;
  • La vision de l’état sur les semences paysannes et le taux d’utilisation des semences paysannes ;
  • La disponibilité des semences paysannes de qualité et la possibilité de mise en place des banques semencières ;
  • Le changement climatique et les semences paysannes

L’organisation de cette conférence a servi d’introduction au lancement des concepts de l’Entreprenariat Semencier Paysan (ESP) et le Dispositif de Contrôle Endogène de la Qualité des Semences (DCEQS) effectué le jeudi 23 mars 2023. 

Monsieur KOUAME Alphonse, Chargé de projets systèmes alimentaires du Secrétariat Général et en charge des questions de semences paysannes a animé, ce jour, une session de présentation  l’Entreprenariat Semencier Paysan (ESP) et le Dispositif de Contrôle Endogène de la Qualité des Semences (DCEQS) avec 25 producteurs semenciers sur .

Asseman Parfait, Chargé de projet, Inades-Formation Côte d’Ivoire.

Continuez votre lecture...

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.