Offre d'emploi

Appel d'offre

INTERVIEW : Inades-Formation partie prenante au Projet « Initiative Pêches Côtières en Afrique de l’Ouest » : M. Alphonse Kouamé nous en dit plus

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Depuis juin 2022, Inades-Formation intervient dans le projet « Initiative Pêches Côtières en Afrique de l’Ouest /IPC-AO ». Interrogé, M. Alphonse Kouamé, Chargé de projet système alimentaire à Inades-Formation et coordonnateur de la prestation nous dit en quoi consiste ce projet.


Inades-Formation est partie prenante au projet « Initiative Pêches Côtières en Afrique de l’Ouest /IPC-AO », pouvez-vous nous dire en quoi consiste ce projet ? et quels sont ses objectifs ?

M. Kouamé : Depuis 2019, la FAO met en œuvre le projet Initiative Pêches Côtières en Afrique de l’Ouest (IPC-AO). C’est un projet visant à préserver les ressources marines et à garantir que les pêcheries côtières puissent continuer à jouer leur rôle crucial dans la société, contribuant ainsi à la sécurité alimentaire et au développement économique et social. IPC-AO fournit un soutien pratique aux pêcheries côtières dans trois (3) en Afrique de l’Ouest, à savoir le Cap-Vert, le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

En Côte d’Ivoire, deux sites pilotes sont retenus : Abidjan (Locodjro) et Sassandra où certaines activités du projet sont menées.

C’est dans ce contexte que la FAO a mutualisé ses efforts avec Inades-Formation afin de développer et renforcer les capacités des acteurs de la filière pêche artisanale dans les domaines liés la gestion des activités de pêche.

Quelle est la mission d’Inades-Formation dans ce projet ?

M. Kouamé : La mission d’Inades-Formation dans ce projet est de Renforcer les capacités des acteurs de la filière pêche artisanale dans divers domaines, à Sassandra (NDLR. Sassandra est une ville côtière de la Côte d’Ivoire située à 299km à l’ouest d’Abidjan) et à Locodjro (NDLR. Locodjro est un village situé dans la commune d’Attécoubé à Abidjan), en Côte d’Ivoire.

Concrètement, Inades-Formation aura à mener trois (03) principales actions. D’abord, il s’agira d’élaborer six (06) modules de formation sur les thématiques de la gouvernance, de l’entreprenariat, de la comptabilité simplifiée, la mobilisation des ressources financières et l’accès aux marchés, l’approche écosystémique des pêches et les directives volontaires sur la pêche artisanale. 

Ensuite, Inades-Formation aura à organiser et animer deux (02) différentes séries d’ateliers de formation des acteurs ciblés à partir du mois d’octobre à Locodjro et Sassandra. Et enfin, Inades-Formation devra faire un suivi post-formation et coaching des acteurs formés.

Combien de personnes seront formées par Inades-Formation ?

M. Kouamé : Les bénéficiaires ciblés, au nombre de 175, sont localisés dans la zone d’Abidjan (Locodjro) et Sassandra et se composent de pêcheurs, mareyeuses, transformatrices principalement et d’autres acteurs notamment les bouchers pêcheurs et les chargeurs.

Qu’apportera ce projet aux groupe bénéficiaires ?

M. Kouamé : En termes de résultats à atteindre à la fin de ce programme de renforcement des capacités, les acteurs de la pêche artisanale seront outillés en matière de développement de l’entreprenariat et auront une meilleure connaissance des outils de gestion organisationnelle et financière de leurs activités. Les femmes mareyeuses et transformatrices auront renforcé leurs capacités en leadership et bonnes pratiques de transformation.

Par ailleurs, ces acteurs de la pêche auront une meilleure appréhension des leviers pour un accès durable aux marchés locaux et régionaux ainsi que des techniques de mobilisation de ressources financières.

Deux missions préparatoires ont été réalisées à Abidjan et Sassandra, quelle est donc la suite du programme ?

M. Kouamé : Ces deux missions préparatoires visaient à prendre contact avec les acteurs locaux du projet IPC-AO à Locodjro et Sassandra et à préparer les prochaines étapes des sessions de formation à venir.

Ces missions préparatoires ont permis de faire un rapprochement entre les besoins en formation des acteurs ciblés et le plan de renforcement des capacités établi dans le cadre du projet IPC-AO. Les dispositions pour l’organisation pratique des ateliers de formation ont été définies de commun accord avec les gestionnaires des deux débarcadères et les acteurs ciblés.

Ces missions ont également permis à l’équipe d’Inades-Formation de mieux comprendre les enjeux et le fonctionnement des chaînes de valeurs de la pêche artisanale en Côte d’Ivoire.

La suite du programme sera de mettre en œuvre le plan de renforcement des capacités des acteurs de la pêche artisanale, élaboré par Inades-Formation et convenu avec le projet IPC-AO.

Quelle sera la durée de l’intervention d’Inades-Formation ?

M. Kouamé : L’intervention d’Inades-Formation durera 6 mois, de juin à décembre 2022.

Interview réalisée par Marcelle Moroh – Communication Secrétariat Général

Continuez votre lecture...

Actualités

KCOA-PCAC : DESCRIPTION DU  PROJET

Continent le plus touché par la famine et la malnutrition, l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique Centrale est aujourd’hui au centre de grandes révolutions. C’est d’autant

Actualités

KCOA-PCAC : Les acteurs du projet étaient  réunis.

La rencontre de coordination du Pôle de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique Centrale (KCOA-PCAC) a eu lieu le 5 septembre dernier. L’échange était principalement

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.