Recrutement de prestataires pour l’aménagement des sites maraîchers à Kara et Dapaong

Recrutement de 2 prestataires pour l’aménagement des sites maraîchers (Kara & Dapaong)

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

I-                  Contexte et justification

L’Institut Africain pour le Développement Economique et Social – Centre africain de formation (Inades – Formation) Togo et CBM mettent en œuvre le projet Sécurité Alimentaire Inclusive et Résilience au Togo (SAIRT) dans les zones suivantes : Communes de Tandjouare 1, Oti 2, Oti sud 1, Kozah 1&2 et Assoli 1 pour une durée de 03 ans avec le financement de BMZ.

Le projet a pour objectif de contribuer à l’amélioration de façon durable des conditions de vie économiques, sociales et sanitaires des producteurs agricoles (dont les personnes handicapées) des communautés rurales des régions de la Kara et des Savanes au Togo. Il vise à accompagner au moins 262 personnes handicapées qui font partie du groupe cible direct et cultivent les légumes hors saison.

Le projet a prévu de contribuer à l’amélioration des revenus agricoles des ménages, notamment des personnes handicapées, des femmes et des jeunes ; de permettre une meilleure répartition des revenus tout au long de l’année et d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages. Aussi, des infrastructures de rétention d’eau et des aménagements hydro-agricoles simples seront-ils mis en place pour l’agriculture de subsistance en saison sèche.

Dans la zone du projet, de nombreuses zones de culture maraîchère se trouvent dans les basses terres, dans les plaines alluviales le long des rivières. Ces basses terres ne sont généralement pas exploitées pendant la saison sèche. Pour assurer un accès continu à l’eau et lutter contre l’érosion, de petits systèmes hydro-agricoles seront installés sur ces potagers. Dans un premier temps, une présélection des emplacements sera faite de manière participative avec tous les acteurs impliqués, y compris les services techniques publics de l’agriculture.

A cet effet, la présente mission a pour but de réaliser des forages et d’aménager six (6) sites maraichers en raison de trois (3) dans les Savanes et trois (3) dans la Kara.

Dans cette perspective, il est prévu le recrutement de deux prestataires (pour chacune des régions) pour la conduite d’une telle mission. Dans les présents termes de références sont déclinées les grandes lignes de la mission des prestataires.

NB : Une entreprise ne peut postuler que pour un seul lot.

 

II-              Présentation des sites maraîchers à aménager

Lots

Situation géographique

Superficie

Lot 1 : 3 sites maraichers dans la région des savanes

Le site se situe dans la commune Oti sud 1, canton de Gando plus précisément à Gbaténi .

1ha

Le site maraicher se situe dans la commune Oti 2, dans le canton de Nagbeni, au quartier Nadjoundi

1ha

Un site situé dans le village de Sounsouri, canton de Bombouaka et commune de Tandjouare 1

1ha

Lot 2 : 3 sites maraichers dans la région de la Kara

Le site de la coopérative PILEZA à Sodoa dans le canton de Somdina commune de Kozah 1.

1ha

Le site maraicher de la coopérative ALAFIA-GUE-DOLE est situé dans la commune Assoli1, canton de Daoudè plus précisément dans le village Kpalada à moins de 2km des habitations.

1ha

Le site maraicher à Piyo dans le canton de Kouméa, commune Kozah 2 sur la route de Pya-siou.

1ha

 

III-          Mission du prestataire

La mission assignée au prestataire est l’aménagement des sites maraichers. Spécifiquement, il s’agit de :

  • Réaliser une étude géophysique pour s’assurer de la présence de nappe phréatique. L’entreprise doit veiller à ce que le taux de réussite des premiers forages soit déjà très élevé. En cas d’échec ou d’autres tentatives infructueuses, l’entreprise de forage s’engage à continuer à forer jusqu’à ce qu’elle ne trouve suffisamment d’eau de bonne qualité. L’entreprise garantit en outre l’entretien des forages pendant un an après l’inauguration des ouvrages.
  • Installer trois (3) forages photovoltaïques d’une profondeur de 120 mètres jusqu’à 200 mètres uniquement si nécessaire, équipés d’une pompe solaire d’une puissance de 2 CV/1500 watts, en courant alternatif : 85 – 280 volts, en courant continu : 80 – 420 volts). Chaque pompe solaire sera connectée à quatre panneaux solaires d’une puissance de 350W chacun. La capacité de la pompe est de 6m3/h et de 400 tours par minute.
  • Equiper chaque forage d’un système de château d’eau avec un réservoir d’eau (« polytank ») en plastique d’une capacité de 5000 litres.
  • Construire 4 bacs d’eau (des réservoirs d’eau décentralisés), sur chaque site, reliés au château d’eau par des tuyaux. Ces bacs serviront à stocker de grandes quantités d’eau afin de desservir l’ensemble du site maraîcher qui fait 1ha de superficie.
  • Parceller le site en 4 parties égales dont 1/4 sera équipée d’un système d’irrigation goutte-à-goutte
  • Clôturer chaque site à l’aide des grillages et des poteaux en fer ou en béton armé

 

IV-          Livrables de la mission

Le principal livrable attendu est le site aménagé comprenant :

  • Le plan d’aménagement de chaque site en 3D
  • 6 forages photovoltaïques ;
  • 6 châteaux construit et connectés à 24 bacs à eau ;
  • 4 bacs d’eau sont aménagés sur chaque site
  • 6 sites bien aménagés avec 6 parcelles équipées de systèmes d’irrigation de goutte-à-goutte
  • 6 sites clôturés à l’aide de grillages et des poteaux en fer ou en béton armé

 

V-              Délai d’exécution de la mission

La mission va durer environ trois (03) mois et s’étalera du 01 octobre au 30 décembre 2023.

 

VI-          Compétences du consultant

Le consultant doit :

  • Avoir un BAC + 3 en Génie civil/ Génie Rural/en aménagement de territoire/, ou tout diplôme équivalent ;
  • Associer un spécialiste en irrigation expérimenté à la mission au cas échéant ;
  • Avoir une expérience d’au moins 5 ans dans l’aménagement des sites et construction des forages ;
  • Maîtriser la conception des plans d’ouvrages ;
  • Avoir une bonne maitrise du domaine agricole ;
  • Avoir une bonne connaissance de la zone du projet et du groupe cible est un atout.

  

VII-       Dossier de candidature

Le dossier de candidature est composé de : 

  • Une lettre de motivation ;
  • Un curriculum vitae ;
  • Une offre technique et financière
  • Un chronogramme détaillé d’exécution
  • Les certificats et attestations des précédentes prestations en lien avec la mission
  • Le quitus fiscal ou tout autre document légal pouvant prouver la légalité de l’entreprise.

Le dossier de candidature doit être déposé sous pli fermé dans une enveloppe unique portant la mention « Avis d’appels d’offres pour l’aménagement des sites maraichers » au Bureau d’Inades-Formation Togo à Lomé, Situé à Avenue de la chance, bretelle Bè Klikame, non loin de Beneficial Life, Lomé. Quartier Agbalépédo/Face GTA/C2A, B.P. 12 472 Lomé, Togo. Tel : 22 25 92 17/ 91 38 53 32 Email : inadesformation.togo@inadesfo.net

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 25 septembre 2023 à 17 heures. 

 

Continuez votre lecture...

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.