Offre d'emploi

Appel d'offre

Célébration de la Journée Mondiale des Animaux 2022 : le trafic des peaux d’ânes au menu des échanges à Yako

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Inades-Formation Burkina a célébré le 04 octobre 2022 la Journée Mondiale des Animaux à Yako, commune urbaine de la région du Nord. Un atelier d’information et de sensibilisation sur le danger du commerce illégal des peaux d’ânes a été organisé au profit des membres de la délégation spéciale la commune.

 

 « Impact de l’abattage illégal des ânes sur les moyens d’existence des communautés : Rôle des collectivités locales ». C’est le thème de l’atelier organisé par Inades-Formation Burkina à Yako dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale des animaux. Cette rencontre a réuni une quinzaine de personnes membres de la délégation spéciale de la commune de Yako. Les participants ont eu droit à deux principales communications et au visionnage d’un film intitulé « Préservons nos ânes ».

 

Le Directeur d’Inades-Formation Burkina a présenté une communication sur l’apport socio-économique de l’âne dans les ménages des agriculteurs

Effectuée par Isidore DELLA, Directeur du Bureau National d’Inades-Formation Burkina, la première communication a porté sur l’apport socio-économique de l’âne dans les ménages des agriculteurs et dans le développement local. Présentant les résultats d’une étude commanditée par Brooke Afrique de l’Ouest au Burkina Faso, il a indiqué que l’apport de l’âne dans la vie des personnes touchées est évalué à 36,47% au niveau des frais de nourriture, 25,86% en ce qui concerne les frais de santé, 37,67% dans les frais de scolarité.

La deuxième communication a porté sur le bien-être des équidés de trait, notamment l’âne. Les membres de la délégation spéciale ont été sensibilisés sur les cinq libertés des équidés de trait. A savoir : ne pas souffrir de la faim ou de la soif, ne pas souffrir d’inconfort, ne pas souffrir de douleurs, de blessures ou de maladies, pouvoir exprimer les comportements naturels propres à l’espèce, ne pas éprouver de peur ou de détresse.

A la suite des deux communications, un film de sensibilisation produit par Inades-Formation Burkina sur l’importance des ânes et le danger de leur abattage illégal a été projeté. La production de ce film intitulé « Préservons nos ânes » a bénéficié de l’appui financier de Brooke Afrique de l’Ouest.

 

Le Président de la délégation spéciale de la Commune de Yako a présidé l’atelier sur le danger du commerce illégal des peaux d’ânes

Il est ressorti des échanges au cours de l’atelier que l’initiative de la rencontre avec la délégation spéciale de Yako pour parler des ânes est inédite et louable. Plusieurs intervenants ont souligné le fait que c’est la première fois qu’ils participent à une telle rencontre sur un sujet lié à l’âne. Cette rencontre a été l’occasion de mieux conscientiser les participants sur l’importance de l’âne et le danger de sa disparition à cause du trafic de sa peau. Benoît ILBOUDO, membre de la délégation spéciale de Yako, nous confie : « C’est l’une des rares fois que je prends part à ce genre de rencontre. Au début, le sujet abordé paraît banal, parce qu’il s’agit de l’âne, mais en fin de compte nous avons été bien éclairés sur l’importance de cet animal qui participe à l’économie familiale ».
Il renchérit : « Nous avons aussi pu mesurer le danger lié au trafic des peaux d’ânes, parce que si cette espèce venait à disparaître ce serait la catastrophe pour les familles paysannes ».

La célébration de la Journée Mondiale des Animaux 2022 par Inades-Formation Burkina s’inscrit dans le cadre de la mise œuvre du projet Equi promo : Appui au renforcement des moyens d’existence des communautés par la promotion du bien-être des équidés de trait.  Ce projet bénéficie de l’appui technique et financier de Brooke Afrique de l’ouest.

 

Les affiches placées à plusieurs endroits de la ville de Yako portaient le message suivant : « L’âne : une aide précieuse pour les ménages ruraux. Engageons-nous dans la lutte contre le commerce illégal de sa peau ! ».

Inades-Formation Burkina avait également au programme de la célébration de la Journée Mondiale des Animaux 2022 une opération d’affichage. Le principal message diffusé à travers les affiches produites est le suivant : « L’âne : une aide précieuse pour les ménages ruraux. Engageons-nous dans la lutte contre le commerce illégal de sa peau ! ».

 

La journée mondiale des animaux a été fixé le 04 octobre lors du Congrès international pour la protection des animaux de mai 1931 à Florence, en Italie. Chaque année depuis 2019, Inades-Formation Burkina célèbre cette journée avec l’appui de son partenaire Brooke Afrique de l’Ouest en mettant en valeur l’âne principal moyen de subsistance des communautés rurales.

 

Le lien pour accéder au film « Préservons nos ânes » : https://www.youtube.com/watch?v=qvOTxFDSsTg                                                                                                                                          Patrice DA

Continuez votre lecture...

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.