Offre d'emploi

Appel d'offre

Vers un engagement des membres au service du bien commun

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Inades-Formation Togo a tenu les 21 et 22 avril 2017, sa 17è Assemblée Générale Ordinaire. C’était autour du thème : « quel engagement des membres de l’Association Nationale au service du bien commun ? ». Les travaux essentiellement consacrés à la présentation du rapport de gestion, ont pris des résolutions en vue de la redynamisation de l’Association.

17ème ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE D’INADES-FORMATION TOGO

JPEG - 83.1 ko
Photo de famille AG Inades-Formation Togo 2017

La journée de réflexion avait porté sur l’engagement des associés au service du bien commun. Cette journée a permis aux associés d’Inades-Formation Togo de s’approprier les résolutions adoptées lors de la conférence internationale tenue à Abidjan en novembre 2016. Elle a également permis à l’ensemble des parties prenantes d’identifier quelques aspects sur lesquels l’association pourra intervenir dans les prochaines années.


Les résultats issus de cette rencontre ont contribué à alimenter les travaux de l’assemblée générale, qui a pris des résolutions visant la refondation de l’association, son repositionnement et sa dynamisation. Elles portent sur la gestion du bien commun, la valorisation des ressources locales, l’implication des jeunes au sein de l’association, la contribution des membres à la réalisation du projet de société d’Inades-Formation et l’engagement véritable des associés à la transformation des sociétés togolaises.

Pour le Directeur d’Inades-Formation Togo, M. Sena Kwaku ADESSOU, il s’agit de travailler à atteindre un idéal partagé. Il faut selon lui, que les populations aient accès à la nourriture et qu’ils puissent travailler aussi à conserver les ressources naturelles qui sont en réalité la base des économies.
Son association dit-il veut amener les populations à se sentir à l’aise dans le fait, à manger trois fois par jour et de manière saine, et à faire en sorte qu’on puisse travailler dans la sécurité et en démocratie.
Au niveau du monde paysan, il revient de voir comment engranger les ressources pour booster les activités génératrices de revenus.

En ouvrant les travaux, le président du Conseil d’Administration, M. Wallace Edoh Koumako, a remercié tous les participants pour leur disponibilité pour la cause du monde rural.

Les travaux de cette 17è assemblée générale ont porté sur les rapports moral, financier, technique ou d’activités, ainsi que sur le rapport du commissariat aux comptes. Tous ces travaux ont fait l’objet de débats, suivis d’un regard sur la journée de réflexion, organisée la veille.

Continuez votre lecture...

Actualités

KCOA-PCAC : DESCRIPTION DU  PROJET

Continent le plus touché par la famine et la malnutrition, l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique Centrale est aujourd’hui au centre de grandes révolutions. C’est d’autant

Actualités

KCOA-PCAC : Les acteurs du projet étaient  réunis.

La rencontre de coordination du Pôle de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique Centrale (KCOA-PCAC) a eu lieu le 5 septembre dernier. L’échange était principalement

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.