Articles

Un nouveau Fonsdev (Fond de solidarité pour le développement) vient d’être créé dans la fédération des producteurs de thé de Rwegura en province de Kayanza au Nord-Ouest du Burundi.

La création effective de ce Fonsdev a été faite lors de la réunion en Assemblée Générale des membres de la coopérative Akezakarigura qui s’est tenue en Avril 2020, sur base des résultats d’une étude sur la création de ce Fonsdev qui avait été menée avec l’appui d’Inades-Formation Burundi. Le processus de création de ce nouveau Fonsdev avait démarré avec la mise en place d’une équipe de pilotage, composée par quelques leaders de la coopérative Akezakarigura. Cette équipe avait pour mission d’élaborer les textes réglementaires qui vont régir les activités de ce Fonsdev.

Lors de cette Assemblée Générale Constituante, les membres fondateurs étaient alors appelés à amender les textes réglementaires, à savoir les Statuts, le Règlement d’Ordre Intérieur et la politique d’épargne et crédit. C’était également l’occasion d’élire les membres des organes de gestion de ce Fonsdev à savoir le bureau du comité exécutif, le comité de crédit, le comité de surveillance et le comité de sensibilisation. En respectant la représentativité par localité, le choix des leaders membres des organes de gestion devait tenir compte de leur charisme mais également de leur capacité intellectuelle surtout pour les membres du comité de surveillance qui sont appelés à manipuler beaucoup chiffres.

Une vue des participants à l’AG de la coopérative Akezakarigura

Un nouveau Fonsdev qui a des chances de réussite

La coopérative Akezakarigura de Rwegura regroupe les producteurs de thé, bien structurés, depuis l’association collinaire jusqu’à la fédération qui est au niveau de l’usine à thé « le Complexe Théicole de Rwegura ». Cette structuration facilite alors la circulation de l’information et le suivi des remboursements en cas d’octroi des crédits aux membres.

La coopérative a déjà commencé des initiatives d’octroi des crédits entre ses membres, ce qui prouve que les leaders sont déjà habitués à la gestion du crédit. En Effet, dans cette coopérative les membres bénéficient des crédits sous forme d’avances sur le paiement de leur production de thé, sur base de la quantité de feuilles de thé fournie à l’usine. Cette pratique limite les risques de non remboursement des crédits surtout que les gestionnaires de la coopérative sont impliqués dans le travail de paiement.

En plus, ce nouveau Fonsdev débute avec un capital consistant par rapport aux autres Fonsdev accompagnés, ce qui lui donne un pouvoir important de donner plus des crédits pour soutenir les projets de ses membres.

Dans ses actions d’accompagnement, Inades Formation Burundi se penche sur les appuis en renforcement des capacités des gestionnaires de ce nouveau Fonsdev sur différents thèmes selon les besoins exprimés pour qu’ils soient à la hauteur de leurs tâches.

Des Fonsdev pour améliorer les conditions de vie des leurs membres.

De façon générale, les membres de ces Fonsdev accompagnés témoignent que les services dont ils ont bénéficié leur ont permis d’améliorer les conditions de vie dans leur ménage. Ils considèrent le Fonsdev comme une réelle alternative de financement de leurs projets surtout pour les populations qui étaient exclus par le système financier classique.

A la fin de 2019, les 5 Fonsdev accompagnés par Inades-Formation Burundi totalisaient 7.992 membres. Ils ont pu octroyer 1.296 crédits aux membres pour cette année 2019.

Le nouveau Fonsdev de Rwegura devient le sixième Fonsdev accompagné par Inades-Formation Burundi et le deuxième initié autours des initiatives des producteurs de thé après celui de Buhoro créé en 2015 dans la province de Cibitoke.

Comité exécutif élu du nouveau Fonsdev

Communication Inades-Formation Burundi

Timothy Masai a 40 ans, il est pasteur dans l’une des églises de Musengo et membre du FONSDEV Musengo.

Le Fonds de solidarité pour le développement (FONSDEV) est un modèle de microfinance rurale conçu pour répondre aux besoins financiers en milieu rural. Le modèle offre aux communautés rurales une plateforme pour mobiliser leurs ressources financières sous forme d’épargne de leurs membres et les redistribuer sous forme de microcrédits pour des activités de développement social et économique. Il y a actuellement six unités dans l’Est du Kenya soutenues par Inades Formation Kenya dans le cadre du partenariat avec Bread for the World.

Timothy a rejoint le FONSDEV en 2014 avec beaucoup de réticences suite à ses déceptions et aux restrictions imposées par d’autres groupes financiers communautaires. Fort du désir de devenir un jeune chef de famille, Timothy, marié et père d’un enfant, n’a toutefois pas eu accès à une somme d’argent importante pour acheter sa propre parcelle de terre et faire de l’agriculture comme il le souhaitait.

Il dit, Ingawaje nilikuwa naweza tafutia familia yangu iliyokuwa tu inaanza chakula, nilitamani kumiliki shamba yangu ambapo ningejengea familia, nifanye ukulima wa chakula chakula chakula kama familia na pia ukulima wa biashara ; (même si je pouvais fournir de la nourriture à ma famille naissante, je voulais posséder un terrain où je pourrais  fournir encore plus de nourriture à ma famille, construire une maison et aussi faire de l’agro-industrie afin d’améliorer ma vie économique).

La confiance de Timothy dans le groupe s’est renforcée lorsqu’il a assisté à sa première assemblée générale annuelle et s’est rendu compte que la structure de gouvernance du FONSDEV Musengo et la gestion de ses ressources financières étaient solides par rapport aux autres groupes financiers communautaires de la région. Il a commencé par emprunter de petits montants de crédit pour valider ses observations et, en 2015, Timothy avait acquis une confiance totale en ce groupe. Dans la même année, il a été élu au poste de fonctionnaire.

En 2016, il a commencé à construire son capital social afin d’emprunter un montant substantiel pour réaliser son rêve d’acheter sa propre parcelle de terrain. Timothy a réussi à obtenir un accord avec le propriétaire du terrain pour payer le terrain en deux versements de Kshs. 200 000 chacun. Ce qu’il a pu faire entre 2016 et 2017, il termine actuellement le remboursement de son deuxième prêt. Il a ensuite obtenu plus d’argent d’une autre source pour commencer à cultiver sa terre et espère faire tout ce qu’il a désiré pour sa famille et s’assurer que la direction du FONSDEV Musengo est responsable des opérations quotidiennes.

Timothy exprime sa sincère gratitude au FONSDEV et entrevoit un avenir meilleur pour lui et sa famille de deux enfants.

 

 

Inades-Formation Burundi accompagne quatre FONSDEV qui au début de l’année 2018 comptaient un effectif de 6.441 adhérents. Parmi eux 814 associations, 1.183 hommes, 676 femmes et 3.766 comptes ménages (qui sont des comptes conjoints des époux).

A cette date, les épargnes mobilisées dans tous les FONSDEV s’élèvent à 659.512.975 Fbu. Depuis leur création, les quatre FONSDEV ont pu octroyer 6.707 crédits à leurs membres pour un montant de 2.382.366.454 Fbu (soit 1.353.6172 dollars Américains ou 794.122.150 Fr CEFA). Ces crédits ont été investis par les bénéficiaires dans différents secteurs de développement du monde rural.

Les membres qui ont déjà bénéficié des services de ces FONSDEV témoignent qu’ils ont pu améliorer les conditions de vie dans leurs ménages. En effet, grâce aux crédits contractés aux FONSDEV, ces bénéficiaires ont pu investir dans l’agri élevage, le petit commerce mais également dans la satisfaction des besoins sociaux comme l’amélioration de l’habitat, la scolarisation des enfants, l’accès aux soins de santé etc.
Les organisations des producteurs comme la coopérative des caféiculteurs développent leurs activités grâce aux crédits du FONSDEV.

Les FONSDEV sont tous implantés en milieu rural à proximité de leurs membres et dans les zones d’intervention habituelles d’Inades-Formation Burundi.

Au centre du pays, se trouvent le FONSDEV Nkuzangukuze de Taba en commune Rutegama province Muramvya et le FONSDEV Mirukiro de Giheta en Province Gitega. Au nord du pays, se trouve le FONSDEV Turibamwe de Mparamirundi en commune Busiga de la province de Ngozi et son guichet de kabuye en province Kayanza. A l’ouest, le FONSDEV Nyunguruza de Buhoro est implanté en commune Mabayi de la province de Cibitoke.
Inades-Formation Burundi a entamé le processus de création d’un nouveau FONSDEV au nord du pays en commune Ntega dans la province de Kirundo.

Les FONSDEV Turibamwe et Nkuzangukuze ont déjà créé, chacun un guichet, pour faciliter le trajet aux membres qui proviennent dans des localités très éloignés du siège.
Les appuis aux Fonsdev sont assurés grâce aux financements des partenaires d’Inades-Formation Burundi comme Misereor, BD et Alboan.

Les FONSDEV sont actuellement considérés comme une réelle alternative de financement en milieu rural surtout pour les agriculteurs qui étaient exclus par le système financier classique. Ces FONSDEV restent également concurrentiels du fait qu’ils sont implantés à proximité des membres mais surtout parce que les conditions d’accès aux crédits y sont relativement souples par rapport à d’autres institutions de microfinance de la région.

Ces images montrent combien le FONSDEV a permis à ses membres de développer l’entreprenariat en milieu rural et à contribuer à l’amélioration des conditions de leurs ménages.

Grâce au crédit obtenu du Fonsdev Nkuzangukuze dont il est membre, cet homme a acheté un moulin.

Ce père de famille, membre du Fonsdev NKuzangukuze a pu s’acheter une vache grâce au crédit obtenu du FONSDEV et parvient à scolariser ses enfants.

Ces femmes membres du Fonsdev Mirukiro font le commerce de fruits et autres vivriers grâce aux crédits dont elles ont bénéficié.

La coopérative Mboneramiryango est membre du Fonsdev Mirukiro. Elle a bénéficié d’un crédit pour réaliser sa campagne café.