Offre d'emploi

Appel d'offre

Burundi : publication d’un livre de capitalisation du programme « TAPSA » sur la gouvernance locale dans la gestion des ressources naturelles

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on email

Au Burundi, le lac Nagitamo et ses bassins versants est l’une des composantes des paysages aquatiques protégés du Nord du pays se trouvant dans la région naturelle de Bugesera, Province de Kirundo. Cette région jadis considérée comme grenier du pays par sa forte production vivrière a été depuis plus d’une décennie frappée par des périodes de famine répétitives. Cette crise alimentaire a été principalement due à une forte réduction du rendement agricole consécutive aux aléas climatiques (longues saisons sèches alternant avec des fortes précipitations provoquant ainsi des inondations), à la mauvaise gestion du terroir et à l’exploitation irrationnelle des ressources naturelles.

Depuis 2011, avec pour mission de renverser la tendance par l’accompagnement au changement de pratiques des communautés locales, Inades-Formation Burundi s’est investi dans la promotion des bonnes pratiques agricoles et dans la protection des ressources naturelles particulièrement le lac Nagitamo et ses bassins versants. La mise en place des Organisations Communautaires de Base, OCB en sigle a été une porte d’entrée pour Inades-Formation Burundi pour bien canaliser ses interventions en impliquant directement les bénéficiaires pour une bonne appropriation des actions. Par ailleurs, pour une bonne réussite de sa mission, Inades-Formation Burundi a associé d’autres acteurs clés, entre autres l’administration locale, les services techniques déconcentrés à savoir : le Bureau Provincial de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage « PBPEAE », l’Office Burundais pour la Protection de l’Environnement « OBPE ».

Sensibilisation des bénéficiaires du TAPSA à protéger le lac et ses bassins versants

Pour renforcer les acquis antérieurs et contribuer à la mise en œuvre du programme de « Transition vers une Agroécologie Paysanne au service de la Souveraineté Alimentaire, TAPSA » avec l’appui du Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement « CCFD-Terre Solidaire » et de l’Agence Française de Développement « AFD », Inades-Formation Burundi déploie ses activités sur le même territoire de Kigoma depuis mars 2018.

Les résultats obtenus dans le cadre de la protection du lac Nagitamo et ses bassins versants découlent de l’efficacité de l’approche gouvernance locale utilisée, qui est une approche participative et inclusive, et de la démarche centrée sur l’implication de tous les acteurs. D’autres approches et techniques ont été utilisés par d’autres intervenants sans pour autant enregistrer de succès.

Vue du Lac Nagitamo

C’est dans ce cadre qu’Inades-Formation Burundi publie un document de capitalisation de la première phase du programme TAPSA, sur la gestion des ressources naturelles.

Cet ouvrage a pour but de faciliter tout intervenant intéressé à la duplication de l’expérience pour d’autres lacs non encore protégés. Les moments forts du processus de protection du lac Nagitamo qui sont repris dans ce document de capitalisation serviront de référence lors de la mise en œuvre de la deuxième phase du TAPSA pour la période 2022-2026, surtout pour la protection du lac Narungazi se trouvant dans la commune Ntega en province de Kirundo.

Télécharger le document

Continuez votre lecture...

Actualités

KCOA-PCAC : DESCRIPTION DU  PROJET

Continent le plus touché par la famine et la malnutrition, l’Afrique et plus particulièrement l’Afrique Centrale est aujourd’hui au centre de grandes révolutions. C’est d’autant

Actualités

KCOA-PCAC : Les acteurs du projet étaient  réunis.

La rencontre de coordination du Pôle de Connaissances de l’Agriculture Biologique en Afrique Centrale (KCOA-PCAC) a eu lieu le 5 septembre dernier. L’échange était principalement

FondAfrica

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

Inades-Formation vous remercie pour votre soutient  pour ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural.

Votre don sera reversé au destinataire que vous avez choisi.

Suivez-nous en vous abonnant à notre newsletters.

Inades-Formation
Au service du Bien Commun

FondAfrica

1. Qu'est-ce que c'est ?

Le Fonds Africain d’appui au développement rural (FondAfrica) a été porté sur les fonts baptismaux le 23 juillet 1997 à Dar-es-Salaam en Tanzanie, à la suite d’un constat : le développement de l’Afrique ne passera que par son auto-financement.

FondAfrica est un appel à la générosité publique à travers des actions de collecte auprès des personnes physiques et morales.

2. Pourquoi faire un don ?

FondAfrica est un instrument particulier de la stratégie de financement d’Inades-Formation. FondAfrica a formulé sa vision à moyen terme ainsi qu’il suit « Dans 10 ans, et grâce aux revenus issus des fonds collectés par le Fondafrica, Inades-Formation aura porté sa capacité d’autofinancement des services rendus au monde rural africain à 40 % ».

Voulez-vous soutenir Inades-Formation dans ses actions de développement économique et social en faveur du monde rural? Si oui, alors agissez à travers FondAfrica en faisant un don.