Inades-Formation Togo dans son engagement à promouvoir les vivres de souveraineté a pris part du 11 au 13 avril dernier, au Forum National du Paysan Togolais (FNPT). Un rendez-vous d’opportunités commerciales qui a permis à ses partenaires agricoles (acteurs du projet vivres de souveraineté) d’exposer leurs produits, d’enrichir leur cahier d’adresse et de nouer de nouveaux partenariats.

Du fonio bien emballé et étiqueté, de la farine de fonio emballée, du haricot commun, des semences du fonio et du haricot, des brochures de mets, des livrets d’Inades-Formation sur l’agriculture, l’élevage, la gestion d’entreprise : voilà quelques articles à ce forum national sur le stand d’Inades-Formation Togo. Pour cette 11ème édition, les réflexions ont tourné autour du thème : « les pôles de transformation agricole pour valoriser les potentialités au Togo : une nouvelle vision traduite par le PND ». L’occasion pour les acteurs du projet vivres de souveraineté de mettre en lumière les produits de leur récolte.

Visiblement, les visiteurs ont été ébahis et satisfaits de la beauté du produit : « sans nul doute, la qualité y est. C’est ma première fois de voir le fonio si joliment emballé. Ça aiguise déjà les papilles » a lancé un des visiteurs Aklesso. Même l’élu du peuple, l’honorable Abass KABOUA a fait le déplacement au stand d’Inades-Formation Togo. Il a félicité les organisations privées pour leur contribution au développement et leur engagement dans la promotion des produits locaux. Il a apprécié le packaging du fonio ‘‘Ovali’’et a promis de le promouvoir autant que possible.

Diverses thématiques ont fait l’objet de débat et de conférences publiques à ce rendez-vous du donner et du recevoir. Des panels de plusieurs filières ont été animés ; dont celui sur la filière fonio auquel la délégation d’Inades-Formation Togo composée de semenciers, de producteurs et de transformatrices a fortement contribué pour l’amélioration de cette filière.

Panel sur la filière fonio

Ce forum a permis à Inades-Formation Togo de capitaliser certains acquis : une plateforme whatsapp a été créée. Elle réunit les acteurs nationaux du secteur. La délégation a entamé des négociations avec d’autres opérateurs en vue du développement d’un possible lien d’affaires. Les partenaires agricoles ont également échangé avec les délégués du MIFA (mécanisme incitatif de financement agricole) sur les modalités de collaboration.

Le Forum vise à renforcer la dynamique de développement  des pôles de transformation agricole à travers l’organisation, la structuration et le financement des chaînes de valeurs agricoles afin de contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs du Programme National  de Développement (PND). Plus de six cent (600) acteurs du monde agricole venus du Togo et d’ailleurs ont pris part à cette rencontre.

Les travaux ont été ouverts par le Ministre en charge de l’agriculture Noël Koutéra BATAKA. Dans son allocution, il a rappelé les actions du gouvernement destinées à rendre l’agriculture togolaise compétitive, résiliente, et génératrice de revenus, telles que déclinées dans le Plan National de Développement (PND 2018-2022). Il a aussi félicité et encouragé les organisations non gouvernementales et les structures privées, pour l’accompagnement des communautés à la base pour un monde rural développé, prospère et influent.

L’Honorable Abass KABOUA invitant les visiteurs à la consommation locale

De la planification à la capitalisation : l’inclusion des personnes handicapées dans le développement local, pourquoi et comment ?

Depuis 2016, Inades-Formation Togo œuvre, avec l’appui technique et financier de CBM, à l’inclusion des personnes handicapées dans quatre (4) localités du pays : Adéta et ses environs dans la Préfecture de Kpélé, Atchangbadè dans la Kozah, Attitogon dans le Bas-Mono et Momé dans le Vo. Tout le parcours est ici retracé dans un livret qui représente un bijou dans la galerie de publications de l’institution. Ce document a été présenté, le 29 avril 2019 aux représentants des 4 communautés, aux ministères de l’Action Sociale de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, à la FETAPH, des ONG/Associations et des Médias…

Rien qu’à lire le titre de ce livret, les interrogations suscitent une curiosité et interpellent la conscience sur le sujet du handicap qui fait partie de la diversité humaine. L’inclusion des personnes handicapées aujourd’hui, est plus qu’indispensable ; un oxygène pour le développement tout court. Elle renforce la cohésion sociale, valorise la dignité humaine, et répond aux objectifs de développement durable (ODD).

Inades-Formation Togo en a fait son cheval de bataille à travers le projet Communautés Partenaires pour un Développement Inclusif dans ses zones d’intervention. Il vise à promouvoir la participation des personnes handicapées dans toutes les actions de développement et leur faciliter l’accès aux services sociaux de base ainsi que l’amélioration de leur situation économique dans les communautés locales.

Semekonam Kofi AGAH, chargé de programme Appui à la Gouvernance Locale et à la Valorisation des Initiatives Endogènes a Inades-Formation Togo, qui a tenu toute l’assistance en haleine pendant une demi-heure, a retracé les grands axes du projet, ressorti l’importance de la capitalisation avant de partager le contenu du livret. « Il s’agit de dresser un panorama de la situation de départ, de donner les statistiques, de renseigner sur les conditions de vie des personnes handicapées, de former les communautés sur le handicap, sur les droits et devoirs des personnes handicapées, de faire des sensibilisations, d’organiser des journées portes-ouvertes, des émissions radiophoniques d’appuyer les personnes handicapées dans la réalisation des activités génératrices de revenus et aussi de rendre des bâtiments publics accessibles».

Atelier de présentation du livret

Ce livret, d’une trentaine de pages, comporte également des photos illustratives, des témoignages émouvants, des statistiques, les différentes conceptions du handicap dans les quatre communautés du projet, la place de l’inclusion dans le développement local et bien d’autres aspects.

Il devra servir de document de référence pour toutes les nouvelles politiques et actions mises en œuvre dans une vision inclusive du développement local. Il faut retenir que les travaux ont été ouverts par le responsable de la direction des Personnes Handicapées Monsieur Karimu Wasiyou et la diffusion s’en est suivie.

Exposition du livret


Inades-Formation Cameroun a produit un Guide simplifié des dispositions légales en matière foncière au Cameroun. Ce guide a été édité dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de lutte contre l’insécurité foncière rurale pour la satisfaction des besoins alimentaires des populations autour des agro-industries et des zones d’implantation des projets dits structurants au Cameroun.

Aussi, une mission de présentation et distribution dudit guide a été réalisée du 25 au 27 mars 2019 dans les villages d’Elogbatindi, Dahane, Mbebe, Mvog-Fouda dans le Sud et les localités de Batschenga (Olembe, Natchtigal, Njie et Mebassa) dans le Centre du Cameroun.

Il était question, lors de cette mission, de donner une explication détaillée du guide simplifié pour une meilleure compréhension des populations. Ce guide a été distribué à toute la communauté et principalement aux comités communautaires qui serviront d’interface entre le village et l’extérieur et auront pour rôle de défendre les intérêts de la communauté partout où besoin sera.

Distribution du guide simplifié

Le présent guide est un résumé simplifié du droit au Cameroun sur lequel les populations s’appuieront pour défendre leurs intérêts. Il est structuré autour de trois grandes articulations : les différentes règles nationales en ce qui concerne le régime domanial, la prise en compte du droit coutumier, la procédure d’acquisition des concessions foncières, et les acquisitions foncières pour le développement des projets d’infrastructure ; les règles Internationales et enfin les références juridiques. Les populations ont apprécié ce guide qui leur permettra d’approfondir leurs connaissances sur le domaine foncier.

Distribution du guide simplifié

A la fin, il a été rappelé aux communautés que la sécurisation foncière passe par la mise en valeur de leurs terres et, de ce fait, elles doivent êtres les leaders de cette action, d’où la nécessité de leur apporter également des formations qui les rendront autonomes et capables de s’épanouir dans l’avenir.